Bruno Barbot

Architecture
Cycle 1
Cycle 2

Présentation

Bruno BARBOT est né au Havre en 1953, diplômé de l’ESTP en 1976 et de l’ESA en 1979, il poursuit ses études au CNAM (constructions civiles) et de droit à la faculté d’Assas et à l’ICH en 1983.
Il collabore à l’agence SCAU de 1979 à 1982, puis dirige l’atelier de Christian de Portzamparc de 1985 à 2000, Associé gérant de l’agence B² (Bokura & Barbot) ,il participe aux concours avec Tadao Ando ( musée du quai Branly et passerelle Simone de Beauvoir) et Arata Isozaki puis dirige à nouveau l’agence parisienne d’AIA et celle de Jean Paul Viguier de 2007 à 2011. Exerce actuellement au sein de la société Vie Windy Kami.
Tout en assumant ses fonctions de direction générale d’agences, il a tenu a conservé des fonctions permanentes de direction de travaux de chantiers importants.

Enseignements

Intitulé / discipline : Semestre 5 Complexité des projets et intelligence constructive
Cycle et niveau : Grade 1, semestres 5
Formation HMONP responsable du cours d’économie de projet.
Responsable de la coordination pédagogique de la formation HMNOP
Référent de la formation maquette numérique et BIM
Référent et membre de la commission du cours de construction de S1 à S7.

Objectifs / sujet / contenu

1. Économie de la construction

Pendant mes interventions, j’essaie de montrer que l’économie de projet relève d’abord de l’intelligence constructive développée par l’architecte et l’équipe de maîtrise d’œuvre, les prix et les quantités ne sont que des variables intéressantes certes pour comparer des offres mais en réalité le prix est souvent sans relation avec le coût de l’ouvrage. La flexibilité de la pensée de l’architecte est nécessaire pour aborder des sujets aussi différents qu’un hôpital, un palais de justice, une tour ou une boutique de haute couture. Le concepteur et le constructeur doivent en permanence interagir avec son client, l’Architecture, la technique, l’économie et la pertinence de la solution mise en place à la lumière des nouvelles données que sont le développement durable et l’économie d’énergies. Les CCTP ne sont que rarement l’expression d’une réflexion précise, rappel de normes et règlements, ils gagneraient en clarté, à être rédigés par les architectes qui élaborent le projet. Le monde de la construction s’est doté d’outils puissants modélisation et la 3D dans une accélération contemporaine liée à la puissance de calcul des processeurs. Le propos de Wittgenstein qui estimait que l’architecte était l’un des métiers les plus complexes est plus que jamais d’actualité, alors que nos missions doivent intégrer de nombreux partenaires ingénieurs en structure, fluides, thermiciens ou acousticiens, spécialistes de façades etc.
Cette complexité doit être assumée par l’architecte dans l’animation d’équipes de maîtrise d’œuvre conséquentes car il est le seul qui ait une perception globale du bâtiment projeté sur une durée de 5 à 10 ans pour certains projets.
J’anime également des visites de bâtiments avec rencontre de l’architecte auteur du projet afin d’aiguiser la perception des étudiants, leurs regards et leurs compréhensions des ouvrages.

Plan du cours :

  • Les 3 choses importantes dans le projet d’architecture
  • La pensée flexible dans l’économie de projet.
  • L’économie de projet dans les concours
  • Une estimation détaillée d’un ouvrage
  • Détermination du prix de vente horaire

Modalités d’évaluation

Contrôle continu
Travaux dirigés
Examen écrit

2. Référent de la formation HMONP.

L’Ecole est très attachée à toute sa formation et notamment à sa formation HMONP dont le seul but est de dispenser une formation d’excellence permettant l’exercice de la profession d’architecte en pleine conscience des enjeux tant professionnels que sociétaux. Nous dispensons le double d’heures recommandé dans l’arrêté de 2007, car nos candidats ADESA doivent être formés au BIM et au travail collaboratif. Chaque session est modifiée dans son enseignement compte tenu des évolutions du cursus initial, des contextes réglementaire, numérique et contextuels.
Chaque soir, un architecte vient présenter un parcours singulier afin de présenter aux candidats le champ des possibles professionnels.
Participant aux jurys d’autres écoles, cela me permet d’avoir un regard sur les formations des autres écoles et d’enrichir notre propre formation.
Le référent HMONP doit animer aussi le pôle de directeurs d’études qui accompagnent les candidats durant leur formation.
le référent représente également l’école aux différentes réunions auprès des instances ministère de la Culture, conseil de l’Ordre des architectes.

Nombre d’heures par semestre : 15 h par session d’HMONP

Référent de la formation BIM

L’Ecole spéciale sera la première et la seule école à produire une licence sous maquette numérique en juin 2018.
Présent aux deux dernières assises nationales d’architecture, le collège d’enseignants Revit & Archicad a participé à l’élaboration du référentiel des processus de conception collaboratifs et numériques en études d’architecture publié en mai 2017 par le ministère de la culture.
En tant que référent je suis présent à toutes les réunions BIM & maquette numérique au ministère de la culture et à certaines manifestations professionnelles.
En tant que référent, je me suis attaché à constituer une équipe ouverte d’enseignants et de praticiens de la maquette numérique qui collabore et échange pour un enseignement réfléchi du mode collaboratif.
Certains membres de l’équipe vont mener des recherches doctorales sur ce thème.

Nombre d’heures par semestre : 100 h par année

L’enseignement de la construction à l’ESA tente de faire comprendre à l’étudiant l’intelligence constructive développée par nos aïeux, l’intelligence collaborative est enseignée / suscitée en cycle master dans le processus collaboratif du BIM et enfin des workshops intensifs mettront les étudiants en situation de partage d’intelligence collective.
Le cours de S5 est une première approche de la compréhension globale des projets afin que l’étudiant puisse comprendre la complexité d’un bâtiment, un ouvrage dans sa globalité et son interaction avec le milieu. L’étudiant doit acquérir le sens du questionnement permanent « Pourquoi tel ouvrage ou telle disposition a été mis en œuvre ainsi ?
S’agissant d’une transversalité en liaison avec le groupe projets, nous nous emploierons à :

  • Analyser et comprendre les documents fournis (rapport de sols, relever des héberges etc.)
  • Respecter la rigueur du BIM dans l’élaboration du projet
  • Approfondir les modes constructifs appropriés
  • Intégrer les enjeux des transitions numériques, écologiques et énergétiques

Plan du cours complémentaire (susceptible d’adaptations suivant nécessité) :

1) Enveloppe – structure & revêtement
2) Enveloppe climatique & matérialité
3) Fonctions et fonctionnement de l’enveloppe
4) Enveloppes massives
5) Thermique de l’enveloppe et bilan thermique
6) Enveloppes légères
7) Thermique de l’enveloppe et inertie thermique
8) Modèles de performance énergétique
9) Expérimentation et innovation constructive
10) Architecture climatique
11) Architecture aéroclimatique
12) Bilan global de la construction

J’essaie à chaque promotion de suivre un projet dans son déroulement de chantier, cette année nous suivons la maison des avocats de RPBW près du palais de justice.

Modalités d’évaluation
Contrôle continu (exercices graphiques hebdomadaires)
Travaux dirigés
Examen écrit

Nombre d’heures par semestre grade 1 semestre S5 : 48 h par semestre

Annuaire

Rechercher un enseignant par son nom

Rechercher par discipline

Rechercher par cycle

Ils ont enseigné à l'école en