Anne Boyadjian

Architecte dplg / diplômée de l’école d’architecture de Paris-Tolbiac / 1997
Master de recherche TDPP (Théorie et Démarche du Projet de Paysage) / Ecole Nationale du Paysage de Versailles / 2011

Présentation

Architecte, diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Tolbiac en 1997, elle a participé à l’élaboration de projets de logements collectifs et d’équipements publics au sein de diverses agences d’architecture parisiennes. Depuis 1998, elle développe son activité en nom propre à Paris en réalisant des études et projets d’habitations individuelles, d’aménagements de bureaux et locaux associatifs, de logements collectifs et d’équipements publics.

Depuis 2001 elle enseigne le projet d’architecture au sein de diverses écoles nationales d’architecture françaises, dans la discipline TPCAU (Théorie et Pratique de la Conception Architecturale et Urbaine). Actuellement Professeur visiting à l’ESA et Maître-assistante à l’ENSA Bretagne.

En 2011 elle entreprend l’écriture d’un mémoire de recherche sur le thème des relations entre architecture et paysage, au sein du Master de recherche TDPP de l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles et publie un article de recherche issu de ce travail.

A travers sa pratique et son enseignement, elle s’attache à promouvoir une architecture située à la croisée de 3 thèmes fondamentaux : Architecture sensorielle – qualités perceptives et usages des espaces ; Matières – culture constructive et soin du détail ; Paysage – le contexte d’intervention comme fondement du projet.

Enseignement

Intitulé et discipline : « Habiter le monde », Atelier d’architecture
Cycle et niveau d’enseignement : Grade 1, semestre 4

Objectifs

Le Semestre 4 se propose d’être un lieu d’échange et d’observation entre des Milieux déterminés et de nouveaux usagers. Le Milieu représente l’ensemble des conditions générant une appropriation par l’homme. Ces conditions sont définies par la mise en relation entre l’environnement naturel (climat, relation aux éléments naturels et artificiels, topographie…) et la dimension culturelle (sociale, politique, réglementaire, …). Le déplacement agissant comme revélateur des différents usages et modes de vie lors de leur rencontre avec de nouveaux contextes.

Explorations thématiques :
- Le thème du lieu, sous l’angle de sa dimension perceptive globale.
- La question des usages (du privé à l’urbain) dans leurs dimensions sociale et culturelle.
- Le thème du paysage, par l’établissement d’une relation qualitative entre les usages et le contexte.
- Le thème de la matérialité, à travers une réflexion sur les principes structurels et d’enveloppe du projet élaboré, ainsi qu’une familiarisation avec les dimensions et logiques d’assemblage des éléments de construction (structure, matérialité).

Enseignement Hybride
En partant du constat qu’il faut, dans l’esprit de l’étudiant, stimuler et renforcer les échanges entre la théorie à la pratique, le semestre 4 se propose d’amorcer la structuration de la nouvelle formule du semestre 6.

Le décloisonnement entre les 2 méthodes d’enseignement principales cours/projet peut ouvrir vers de nouvelles méthodes et manières de penser l’enseignement en stimulant les échanges entre l’usage du savoir et les outils propres à la fabrication du projet.

L’Atelier de projet sera nourri par des interventions théoriques de la part des enseignants mais aussi par des rencontres avec des enseignants de l’École dans d’autres disciplines ainsi qu’avec des intervenants exterieurs spécialisés dans les problématiques traitées, l’ensemble permettant de s’approcher de questions touchant au plus près le réel.

Sujet / contenu

Le semestre est collégialement consacré à une étude expérimentale et prospective de l’habitat, à travers l’élaboration d’un ensemble d’habitations destiné à accueillir des personnes étrangères en France. Les notions d’hospitalité, de confort et de partage seront au centre des réflexions sur l’usage des espaces projetés.

Mots-clés :
Usages - Paysages - Matérialités - Mixité – Permanence/Flexibilité - Modularité.

Outils de conception et de représentation
- Le parcours  : un travail par “séquences” spatiales permettra de s’exercer à la maîtrise des liens qui unissent une intention d’ordre perceptif avec la mesure, les proportions et la lumière des lieux projetés. Simultanément, la cohérence d’ensemble devra être assurée par la mise en place d’un ordre constructif rassemblant ces séquences, l’identification et l’articulation des différents registres qui le constituent et le choix d’un principe structurel.
- Les parties et le tout : l’addition et l’assemblage des usages pensés dans une relation au tout dans différents contextes.
- L’expression schématique : Un travail de schématisation, par une expression informelle du projet, synthétisant les intentions et les stratégies. Cette dimension abstraite sera complétée par une relation à la matérialité.
- La représentation  : à travers l’élaboration des projets, ce semestre permettra aux étudiants de préciser leur maîtrise des outils de représentation et de communication du projet.
Pour la représentation en 2D, l’accent sera mis sur l’outil informatique (plan, coupe, élévation, assemblages, typographie).
Pour la représentation en 3D, l’outil privilégié sera le travail en croquis perspectif à la main, ainsi que la « coupe perspective » permettant une juste expression des proportions et de la lumière. Un travail important en maquettes sera également produit.

Le déroulement de l’exercice s’effectue suivant des séquences de travail qui accompagnent les étudiants dans l’élaboration d’une méthode de conception du projet :
> identification du milieu
> prise de position (maquettes schématiques)
> identification des usages
> story-board (croquis perspectifs)
> structure / enveloppe
> expression schématique, retour à la globalité
> représentation

Bibliographie
- Berque Augustin ; Histoire de l’habitat idéal, de l’Orient vers l’Occident, Le Felin, 2010
- Bouchain Patrick ; Contruire autrement : comment faire ?, Actes Sud, 2006
- Depardon Raymond, Virilio Paul ; Terre natale : Ailleurs commence ici, Actes Sud, 2010
- Gaudin Henri ; Considérations sur l’espace, éditions du Rocher, 2003
- Ivekovic Rada ; Réfugié-e-s : les jetables, Éditions Al Dante, 15 mars 2016
- Piano Renzo, La désobéissance de l’architecte, Arléa, 2009
- Zevi Bruno ; Apprendre à voir l’architecture, Éditions de Minuit 1981
- Zumthor Peter ; Penser l’architecture, Éditions Springer 2008
- Juhani Pallasmaa ; Le regard des sens, Editions du linteau, 2010.
- Corajoud Michel ; Le paysage, c’est l’endroit ou le ciel et la terre se touchent, Actes Sud/ENSP, 2010.

Critères et modalités d’évaluation

Les attendus :
- s’emparer des enjeux sociétaux et paysagers présentés en début d’exercice
- développer une stratégie de projet cohérente, liant divers niveaux d’échelle de conception
- maîtriser la mesure
- maîtriser les outils de représentation explorés, et notamment le passage de la représentation 2D à la représentation 3D

Modalités :
Contrôle continu
Pré-jury et jury de rendu

Nombre d’heures par semestre

180h

Annuaire

Rechercher un enseignant par son nom

Rechercher par discipline

Rechercher par cycle

Ils ont enseigné à l'école en