Conférence - "Fiction Avenue" (fiction as public space) Par Jordi Colomer, artiste

2014-11-06 19:00:00

Amphi Cinéma, École Spéciale d’Architecture - à 19h

Dans le cadre du cours Autonomie : limites architecturales de Brent Patterson et de son cycle de conférence l’École Spéciale d’Architecture reçoit JORDI COLOMER, artiste - Espagne.
Introduction par les étudiants de semestre 5.

l’avenir, 2011 © Jordi Colomer

« J’avais fait des études d’architecture, mais quand on me demande : ’qu’est-ce que vous faites dans la vie’, encore aujourd’hui je dis : ’je fais de la sculpture’, parce qu’il faut bien dire quelque chose. »
Jordi COLOMER, interview au Jeu de Paume, 2008

Artiste catalan né à Barcelone, Jordi Colomer commence ses études dans une école d’art et de design qu’il continue dans les domaines de l’architecture et l’histoire de l’art à l’Université de Barcelone. La diversité de ses centres d’intérêt se reflète dans son œuvre qui relève de la sculpture, de l’architecture, de la performance, de la photographie, de la vidéo, du cinéma et du théâtre.

Au travers de ses vidéos, Jordi Colomer soulève la question d’ « habiter le décor », la caméra ayant, d’après lui, le pouvoir de « fictionnaliser » ce qui se trouve dans son champ. Une fois exposé, son travail traite d’un « espace double » : l’espace de ses films et l’espace d’exposition en lui-même. Il existe une corrélation, un écho entre le film et la tridimensionnalité où se tient le visiteur. Jordi Colomer travaille également sur quelques pièces de théâtre tel que Pianito (1999) ou Les Jumelles (2000), dans lesquelles la composition des décors influe directement sur la mise en scène des acteurs.

A travers de nombreux voyages à Brasilia, Bucarest, Barcelone et Osaka (2002-2004), il filme un certain nombre de performances intitulées Anarchitekton. Un acteur amateur manifeste devant des icones architecturales brandissant des maquettes de ce bâtiment. Colomer dit de son travail : “Les maquettes brandies sont en quelque sorte de grotesques drapeaux, des provocations utopiques, ou de brillantes bannières”. Cette intervention force le spectateur à porter un regard critique sur un environnement familier, créant une expérience d’étrangeté.

Jordi Colomer soulève d’importantes questions (architecturales) vis à vis de problèmes sociaux et politiques contemporains.

En savoir plus : http://www.jordicolomer.com/

Conférence organisée par les étudiants de Semestre 5 : Olivia Azali, Hussein Chehab, Monica Klink, Clara Lhermitte, Lucile Odin, Lyna Sebtin, Seet Shiying, Lorena Solis, Marine Vincent, Noémi Wilson.

Infos Pratiques :
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Accès à l’École Spéciale

Agenda

A venir

Actuellement

Archives

Voir par catégories

Fil RSS de l'agenda