Simon Davies

Ingénieur en Energétique et Qualité Environnementale
Responsable de pôle AIA Studio Environnement à Lyon
www.a-i-a.fr
Diplômes :
Polytechnicien
Ingénieur Ecole Nationale des Ponts et Chaussées.

Présentation

Simon DAVIES est un ingénieur français, enseignant, pratiquant activement dans les domaines de la physique du bâtiment, du bioclimatisme et de l’urbanisme durable.
Il exerce depuis 2007 une activité de conseil en stratégie énergétique et de développement durable. Anciennement chez RFR puis chez Ingérop Conseil et Ingénierie à partir de 2009, il participe en tant que chef de projet à différentes réalisations architecturales et urbaines d’envergure. En 2013, Simon DAVIES rejoint le Groupe AIA pour prendre la responsabilité du pôle développement durable de Lyon.
Ses références incluent notamment l’extension de l’aéroport de Genève (Rogers Stirk Harbour + Partners), la Fondation Imagine (Agence Jean Nouvel), le complexe aquatique de l’INSEP (François Leclercq Architectes Urbanistes), la gare Saint-Denis Pleyel (Kengo Kuma Associates Europe) et la Maison de l’Ordre des Avocats (Renzo Piano Building Workshop).
En parallèle, ses travaux de recherche le mènent à codévelopper plusieurs outils d’aide à la décision dans les domaines de la conception bioclimatique, de l’analyse du cycle de vie, du stockage énergétique et de l’urbanisme durable.
Sa démarche se caractérise par la recherche d’une réponse environnementale endogène et assumée, faisant corps avec le projet d’architecture.

Enseignement 1

Intitulé et discipline : Physique du bâtiment -Thermique Du métabolisme humain au métabolisme urbain
Cycle et niveau d’enseignement : Grade 1, Semestre 5

Objectifs :

oDonner aux étudiants les bases théoriques et pratiques en matière de thermique du bâtiment en lien avec le confort et la maîtrise des ambiances physiques (chaleur, lumière).
oRévéler en quoi l’approche énergétique, trop souvent réduite à une contrainte technique, réglementaire ou performancielle, constitue en réalité un champ d’opportunités pour nourrir la réflexion architecturale.
oElargir le périmètre d’étude en phase avec les réflexions actuelles et futures : réflexions sur l’ensemble du cycle de vie du projet, stratégie énergétique étendue au contexte urbain, bio mimétisme.

Sujet, contenu (plan de cours)

Le cours propose de parcourir différentes échelles en mettant en exergue leur imbrication. Chaque échelle se nourrit de la précédente dans une mise en relief progressive de la notion de métabolisme.
1.Rappel sur les grandeurs énergétiques et les variables de l’environnement climatique.
2. Métabolisme humain : besoins physiologiques, notions de confort thermique, aéraulique et respiratoire.
3. Métabolisme bâti :
-bilan thermique à l’échelle du bâtiment (apports, déperditions, inertie).
- initiation aux systèmes énergétiques du bâtiment (traitement climatique et production).
- cadre réglementaire et différentes certifications/labellisations.
- Stratégie énergétique globale

4. Métabolisme urbain : cours d’ouverture sur les thématiques en développement du bio mimétisme, du cycle de vie des matériaux et de l’approche énergétique à l’échelle urbaine.

Critères et modalités d’évaluation :

L’évaluation des étudiants est réalisée sur la base :
- d’un travail continu en groupe portant sur un projet de leur choix souvent issu des semestres précédents ; il est demandé d’intégrer à ce projet des améliorations thermiques et écologiques sur la base des connaissances nouvellement acquises (oral à la fin du semestre)
- d’un examen réalisé sur table validant l’acquisition des connaissances

Nombre d’heures par semestre

24 heures

Enseignement 2

Intitulé et discipline : Maîtrise des ambiances thermiques appliquée au projet architectural
Cycle et niveau d’enseignement : Grade 1, Semestre 6

Objectifs

L’enseignement s’intègre dans le cadre du projet d’architecture du semestre et vient en application de la démarche développée le semestre précédent.
Concernant le volet thermique, deux objectifs sont recherchés :

•identifier un axe d’étude dominant devant nourrir le projet, lui donner une « identité environnementale » ; le choix en amont de cet axe directeur doit permettre l’appropriation/l’intégration contextuelle d’un champ bien spécifique par l’étudiant.
penser le projet de manière globalement cohérente sur les aspects « confort et énergie » en justifiant d’une argumentation sur les volets bioclimatiques (protections solaires, consommation de ressources, isolation de l’enveloppe, ventilation naturelle).

Sujet, contenu (plan de cours)

Le voyage d’étude est l’occasion de réaliser un carnet illustré (par groupe) de la perception des enjeux climatiques, thermiques et énergétiques de la ville et/ou du futur site considéré.
Une première séance d’ouverture permet avec l’ensemble des étudiants de commenter les carnets, de préciser les objectifs du module et de donner les premiers axes directeurs compte tenu des enjeux spécifiques identifiés.
Lors des premières séances, l’état d’avancement des projets ne permet pas encore de percevoir les enjeux thermiques de chacun des projets. Ces premières séances font donc l’objet de travaux dirigés et d’exercices pratiques en groupe ; exemple : genèse avec les étudiants d’une « ecological library » (choix d’une référence architecturale significative par groupe et appropriation des aspects énergétiques et environnementaux s’y rapportant).
Ces séances constituent également le moment adapté pour revenir sur certains fondamentaux de thermique, ou apporter des compléments théoriques et méthodologiques à l’enseignement du semestre 5.
Les dernières séances sont utilisées pour réaliser des points d’avancement individuels par projet avant l’évaluation.

Critères et modalités d’évaluation

L’évaluation se déroule par un oral de chaque étudiant (parfois indépendant des jurys). Chaque étudiant est également amené à remettre au préalable une notice ambiance et à intégrer dans ses panneaux de rendu au moins un élément graphique restituant la stratégie « ambiance thermique ».
Les critères d’évaluation incluent l’appropriation par l’étudiant des enjeux du module, la pertinence et l’élégance de la réponse apportée en fonction du contexte, la valorisation des enseignements pour nourrir le projet architectural.

Nombre d’heures par semestre

30 heures

Annuaire

Rechercher un enseignant par son nom

Rechercher par discipline

Rechercher par cycle

Ils ont enseigné à l'école en