Ouafia Djebar Brookes

Architecte DPLG – membre du CAUE IDF
http://www.odbarchitecture@wix.com/odbarchitecture

Présentation

Il faut, dans ce bas monde, aimer beaucoup de choses, Pour savoir, après tout, ce qu’on aime le mieux…
Alfred de Musset - Poésies nouvelles

Diplômée de L’école d’architecture Paris-Belleville en 1999, j’ai créé mon activité libérale en 2002. Cette aventure m’a amené à réaliser en majorité des équipements publics.
En 2010, j’ai ressenti le besoin de travailler en équipe afin de valider mes acquis d’une part et me confronter à nouveau au débat critique en architecture. C’est ainsi que je collabore aussi depuis au sein de la SARL Lankry architectes.
Ces expériences m’ont amené à diriger et concevoir des œuvres d’architecture pour le compte de collectivités publiques et de clients privés.
Les différents projets de restructuration et de construction neuve que j’ai réalisés m’ont permis d’acquérir une expérience confirmée en programmes complexes et architecture environnementale durable. La variété des thèmes que j’ai abordée (Santé, Culturel, Enseignement, Tertiaire, Habitat, Technique) me permet d’appréhender et de gérer à différentes échelles le projet architectural depuis la faisabilité jusqu’au chantier.
En parallèle de mon activité professionnelle, je m’engage dans la diffusion de la culture architecturale au sein des activités du CAUE d’Ile de France dans les établissements d’enseignement public et dans la voie de la recherche et de l’enseignement

Enseignements

Intitulé et discipline L’architecture, la ville et la question de la grande échelle
Cycle et niveau : Grade 1, semestre 5

Objectifs / sujet / contenu

Architecture Art Urbain
Appréhender la ville, c’est appréhender sa morphologie évolutive et sa capacité d’adaptation aux nouveaux usages, besoins et pratiques sociales, sur des territoires eux-mêmes en constante évolution.
Mettre en relation les éléments du paysage, de la ville existante et des futurs possibles, c’est comprendre l’enjeu de la mobilité dans le territoire et créer du lien élément fondateur d’urbanité.
Echelle du territoire, Echelle de la ville, Echelle de l’édifice, le nouveau et l’ancien doivent se conjuguer pour composer une promenade dans le temps, et renforcer une complicité entre les lieux vivants.

Je propose de mettre à profit le temps de ce semestre 05 pour interroger la liaison entre Architecture et Temporalité.
L’objectif étant de développer les champs suivants :
•S’interroger sur les champs de l’art et de l’architecture.
•S’interroger sur l’architecture, la ville et le temps qui passe.
•Fournir les outils méthodologiques et le corpus de connaissances permettant de s’initier à la conception de projets dans le contexte urbain de la ville contemporaine.
•Développer un positionnement critique, sensible et personnel face à l’observation de la ville telle qu’elle est et à l’espace architectural et urbain.

Volet 01 : Constitution d’une iconographie de références sensibles
Un travail théorique et de recherche : Découverte d’un artiste

•Compréhension critique et sensible de références
•Création de systèmes d’explorations
•L’Architecture appartient à l’univers de l’Art : Théorisation
•Des mots pour le dire : Abécédaire

Volet 02 : « Musée : lieu de conservations et de conversations » (citation Jean Nouvel)
Le projet d’architecture se construit dans un contexte spécifique et interagit avec lui pour le transformer. Il démontre une cohérence entre intentions, dispositif, déplacement, volumes, lumière, enveloppe, matières…

•Cet exercice propose l’élaboration d’une architecture visant à accueillir 5 œuvres choisies dans le volet 01. Le site d’implantation sera le jardin du musée Rodin à Paris.

Volet 03 : Rêver la ville, Souvenirs du futur
Intervenir dans une zac à créer, c’est être capable de rêver la ville.
•Prendre le Temps :
« Le musée représente un regard sur le monde, et sur les hommes qui l’habitent. Il interroge ce que les hommes laissent, et la façon dont ils le laissent ; il questionne ce qui dure. » Donatien Grau, extrait de l’introduction de Musées à venir acte sud
Dans le cadre de cet exercice, je propose de concevoir un musée de demain, en suivant une démarche simultanée d’analyse du site et du contexte et la construction du projet.

•Engager l’apprentissage du processus créatif et complexe qu’est le projet.
•Apprendre à observer la ville et à se positionner dans cette ville.
•S’interroger sur la relation du bâti aux espaces publics et sur le rapport du construit et du non construit.
•Mettre en forme un projet et des espaces et argumenter la prise de position. Développer une approche en rapport à l’échelle.

•Compréhension du lieu :
•Le travail démarre par l’observation, la contemplation et l’analyse. Les visites de site se feront à pied afin d’associer réflexion et expérience concrète des lieux : croquis, dessin, photos, plans, cartographies, films,….et de réaliser une lecture pittoresque et sensible basée sur la promenade dans la ville.

•Explorations :
•Cette démarche articule réflexions théoriques sur les attitudes adoptées et expérimentations spatiales qui nécessitent des prises de position claires par rapport au contexte global – défini par l’histoire, la topographie, la géographie, les usages, les besoins, les parcours, les paysages et une approche critique de la densité urbaine.

Annuaire

Rechercher un enseignant par son nom

Rechercher par discipline

Rechercher par cycle

Ils ont enseigné à l'école en