Exposition - Le CENTQUATRE, sujet/objet d’Écoles d’Architecture

2010-09-07 00:00:00

Du 7 au 26 septembre 2010 - Nef Curial, CENTQUATRE, Paris

École Spéciale d’Architecture, Véronique Descharrières & Rafael Magrou, assistés d’Eugénie Robert
GSAPP Columbia University NYC-Paris, Véronique Descharrières & Rafael Magrou,

GSAPP COLUMBIA UNIVERSITY NYC-PARIS
Micro Architectures for the CENTQUATRE, a cultural building in Paris or how « less GIVES more »
Partant de la typologie parisienne des passages, le Studio explore l’architecture du CENTQUATRE comme potentiel support de micro-architectures complémentaires. Après une analyse du site, les étudiants développent des programmes en adéquation avec le lieu et son quartier. Le regard d’étudiants étrangers apporte une sensibilité particulière qui se traduit par l’appropriation nouvelle du lieu, cherchant à connecter la ville et le CENTQUATRE ou tentant de rendre « lisible » le travail des artistes en résidence. Offrir une porosité à la fois visuelle et physique par le biais de nouveaux usages, supportés par des installations architecturales tantôt fixes, tantôt mobiles, pérennes ou éphémères, invitant à de nouvelles pratiques du CENTQUATRE.
Les étudiants sont de différents niveaux, équivalents de la 1ère à la 3ème année universitaire.
Le projet s’est déroulé sur quatre mois, entre janvier et avril 2010.

ÉCOLE SPÉCIALE D’ARCHITECTURE, PARIS
Le CENTQUATRE, un (Monument) Manifeste
L’objet est d’étudier la question de l’icône architecturale comme empreinte urbaine incontournable du développement urbain et de son rayonnement. Le CENTQUATRE offre le support pour le développement d’un acte architectural qui combine position politique, programmatique et emblématique. L’objectif : donner aux artistes plus qu’un lieu de travail ou de représentation et les placer au centre des pôles de développement parisiens.
Au préalable, après analyse du site et mesure de son potentiel, chaque étudiant choisit un artiste dont il décortique le processus de création afin de s’en servir pour orienter son parti architectural.
L’architecture prend place en 2046 dans une société requalifiée en fonction des événements actuels et prédicables, afin de donner une représentation mature du projet. Il est l’opportunité de poser une réflexion sur la ville de demain.
Ces travaux cherchent la révélation du lieu, l’extraire d’une immobilité spatiale et signifier sa présence, afin d’affirmer une présence indéniable dans le paysage parisien. Pour l’engager dans des dynamiques insoupçonnées, via des renouvellements spatiaux étudiés.
Les étudiants sont en Studio d ‘Architecture 4ème année universitaire (S7-S8).
Le projet, analyse comprise, s’est déroulé de mars à juin 2010.

En savoir plus

Agenda

A venir

Actuellement

Archives

Voir par catégories

Fil RSS de l'agenda