Jean-Michel d’ Hoop

Technique
DESA (HMONP)

Ingénieur ETP
Expert Honoraire près la Cour d’Appel de Paris (Bâtiment, Incendie)

Présentation

Ingénieur diplômé de l’École Spéciale des Travaux Publics, Jean-Michel d’HOOP a successivement été contrôleur technique dans la construction (SOCOTEC), maître d’œuvre (BET), puis maître d’ouvrage (FNAC) avant de se consacrer totalement au conseil en maîtrise et gestion des risques dans le cadre du CNPP, puis d’un grand cabinet de courtage d’assurance (Marsh Conseil).

Jean-Michel d’HOOP est Expert près la Cour d’appel de Paris, dans la rubrique « bâtiment sécurité incendie » depuis 1985. Il ainsi acquis une grande expérience des situations d’échec ou de litiges concernant les moyens de prévention et de protection dans les bâtiments du tertiaire comme dans le secteur industriel.

Il intervient fréquemment comme animateur, en France et à l’étranger, dans des actions de formation et des séminaires concernant la sécurité incendie dans l’entreprise et est enseignant à l’École Spéciale d’Architecture de Paris.

Ingénieur en agence SOCOTEC (5 ans)
Ingénieur en BET (3 ans)
Directeur Technique à la FNAC (maîtrise d’ouvrage) : 11 ans
Consultant en maîtrise et gestion des risques (CNPP, Marsh Conseil) :16 ans

Expert à la cour d’Appel de Paris depuis 1985 (24 ans)
Publication : « Maîtriser et gérer le risque d’incendie », Ed AFNOR (2005)

Enseignements

Intitulé et discipline : Sécurité incendie, technique
Cycle et niveau : HMO, Grade 1, semestres 7 et 8

Objectifs / sujet / contenu

- Les fondamentaux du risque d’incendie
- Objectifs de « conformité » ou de « sécurité ».
- Rappel des principes et de la structure de la réglementation française concernant la sécurité incendie dans la construction.
- Les directives européennes. Les législations en Europe.
- Les principes des codes et règlements à l’étranger : USA, Europe du Nord, pays anglo-saxons, pays émergeants, pays sous influence française.
- L’approche à l’étranger : l’ingénierie de sécurité incendie
- Les intervenants dans la conception et la réalisation de l’intégration du risque d’incendie dans un projet (Architecte, BET, Bureau de contrôle, commission de sécurité, coordonateur SSI, entreprise).
- Les dysfonctionnements constaté conduisant ou pouvant conduire à des litiges impliquant la maîtrise d’œuvre.
- Exemples de cas présentant des difficultés : désenfumage, SSI, Maisons de retraites, entrepôts, archives, panneaux sandwiches, etc.
- Le « devoir de conseil » concernant la programmation en matière de risque d’incendie
- Questions diverses

Annuaire

Rechercher un enseignant par son nom

Rechercher par discipline

Rechercher par cycle

Ils ont enseigné à l'école en