Hors les murs - La Thérapicturale fait le mur

2013-03-08 00:00:00

Sur une proposition du BDE avec Stanislas Skotnicki et Thomas Hostache ainsi que Alexandre Pacchiaudi, architecte DESA.

La Thérapicturale

La Thérapicturale, créée en 2009, est un collectif de cinq artistes issus de domaines variés qui se retrouvent à travers le graffiti, la peinture, la photographie et le graphisme.

Membres : KVIAR, FRAIS, SIMER, CHEIPA, GEZIT,
Elle s’apparente plus à un principe, un concept, une démarche que nous estimons finalement universelle : l’incitation à un phénomène de libération passionnelle par la voie de la créativité. La Thérapicturale c’est notre moyen d’expression et de réflexion avec, en prime, cette considération en laquelle nous croyons fortement : toute production picturale, toute créativité revêt un aspect thérapeutique. 

Les différents membres qui constituent ce collectif sont issus de la peinture, du street art et de la photographie, domaines d’expression vastes et riches marqués du sceau de la rencontre. L’histoire de la Thérapicturale c’est aussi et surtout cela : des rencontres. Des trajectoires de vies totalement différentes, puis progressivement la fréquentation de mêmes lieux.... Rencontres hasardeuses et surprenantes aux détours d’une ruelle, présentation d’un ami dans un lieu en marge de la société, formation d’un binôme pour outrepasser la pancarte « entrée interdite » et découvrir la richesse des friches industrielles travaillées par le temps et les passages des différents visiteurs...

De fil en aiguille s’est instaurée une dynamique qui n’a eu de cesse de se répandre sur les supports artistiques et de persévérer dans le temps. Un noyau se forme, une équipe se soude. De ce groupe naît un véritable étayage : plaisir à partager, à s’entraider mais aussi à développer ce qui est propre à chacun. Car l’une des visées du street art c’est aussi de se démarquer, de se différencier, de se trouver soi. La Thérapicturale nous fédère, nous rassemble et sa dynamique n’a de cesse d’évoluer. 

Le street art est notre aire de jeu, lieu de nos expériences, de nos tentatives. Véritable espace transitionnels où nous sommes avoués, et pas seulement à demi-teintes. Couches de peinture après couches de peinture, nous aiguisons nos techniques et travaillons notre image. Le street art questionne le rapport aux autres, mais aussi le rapport personnel à l’art. En somme la Thérapicturale est un travail thérapeutique sur l’image. Notre démarche vise à sortir de la pénombre du street art afin de tenter de mettre en lumière nos créations. Nous avons envisager de travailler notre image et de la proposer plutôt que de l’imposer, tout en y mettant les formes et les couleurs.

En définitive, la Thérapicturale, c’est notre réponse. Réponse à l’ennui, à la dépression, aux troubles personnels et quotidiens qui deviennent ainsi des réserves d’énergies. Ce qui est picturale devient thérapeutique en ce que nous cherchons la mise en lumière plutôt que de nous assombrir et de nous laisser effacer. Nous souhaitons voir plus loin, dans ce jeu de réflexions, réflexions d’images qui se réfléchissent, mais aussi réflexions personnelles, dans l’après-coup ; et ainsi nous souhaiterions vous proposer de suivre l’évolution d’une Thérapicturale qui tend à présenter un art mature.




http://cargocollective.com/latherapicturale

Partenaires : Sikkens - Akzo Nobel

Remerciements :
Xavier Soule, Issam Ouljihate, Leïla Colin Navai
Nicolas Bellia, Manon Vancoillie, Adèle Breux
Vincent Thura et Romain Bonnet de l’association Casse Ta TV, et Wanda Skotnicki

Agenda

A venir

Actuellement

Archives

Voir par catégories

Fil RSS de l'agenda