Mireille Kassar

Présentation

Née à Zahlé-Bekaa, au Liban, Mireille Kassar vit et travaille entre Paris et Beyrouth.
Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et de l’université Sorbonne Panthéon Paris I.

Sa recherche se déploie à travers un large éventail de pratiques.
Le travail de Mireille Kassar se pense comme l’expansion d’un état de conscience, à travers, ou, parfois, au-delà de la question du langage. Il peut être perçu comme un réajustement de l’expérience sensorielle, le déplacement d’une pensée discursive vers des sensations cognitives premières.

Le British Museum de Londres et le Centre National d’Art et de Culture Georges Pompidou de Paris ont récemment exposé ses œuvres qui font désormais partie de leurs collections permanentes. Sa première exposition eut lieu à la Fondation Juan Miro à Barcelone, en 1996.

"(…) Ma recherche et ma pratique m’ont toujours portée vers la question de la transmission et de ses modes d’application. De fait, je suis particulièrement intéressée par le partage et l’échange sur des questions touchant à l’art, à sa formation, à sa pratique et à sa capacité à transformer non seulement celui qui l’exerce, celui qui le perçoit, mais aussi l’espace qui les contient. Se former à une pratique artistique et à l’architecture en particulier, pose en soi, la question des compétences nécessaires à une telle pratique. Suffit-il d’acquérir quelques techniques pour devenir architecte ou bien s’agit-il d’autre chose ?"

Objectifs de l’Atelier

Favoriser chez l’étudiant le développement de l’outil sensible en ouvrant le champ de l’interrogation et de l’expérience. Les différents modes de perception que propose le corps sont autant d’expériences sensibles et cognitives. Elles permettent l’établissement d’une véritable base analogique.
…Une assise au sein de laquelle la question de la perception structure et organise le lien entre le corps et le soi, à travers la formation aux arts plastiques, parties intégrantes et structurelles de l’enseignement de l’architecture.
Dans une telle approche les tentatives personnelles et collectives sont amenées à dialoguer et à prolonger le vécu de chaque expérience, sédiment d’une mémoire sensorielle et référent sensible dans l’acte de créer que ce soit au cours des études ou dans le futur parcours professionnel.

Contenu

« Praxis & Culture par la Praxis »
Nous ne parlons de rien qui ne soit expérimenté, vécu…
Le professeur-praticien et l’étudiant travaille sur un même plan.
- Transmission et échange

.Pratique du dessin, collage, peinture ; création d’œuvres originales.
Alternance Observation / invention / mémoire.
.Visite de musées, sites, lieux, œuvres.
Le croquis comme moyen d’appréhension pour découvrir, se remémorer, comprendre, créer.
.Travail en extérieur - expérimentations sensibles
.Travail de la mémoire immédiate et différée

- Proposer un au-delà à l’œuvres par l’étude de Mythes, légendes ; au plus loin et au plus proche de soi/ Gilgamesh, La Conférence des Oiseaux etc.…
- Workshop autour d’une œuvre
- se confronter à la problématique de l’exposition (Me Voici)
- Rencontre ou Visites avec des professionnels

Mode d’évaluation

  • Contrôle continu hebdomadaire
  • Évaluation collective des travaux d’atelier
  • Entretien personnalisé professeur – élève

Annuaire

Rechercher un enseignant par son nom

Rechercher par discipline

Rechercher par cycle

Ils ont enseigné à l'école en