Delphine Lesbros

Présentation

Delphine Lesbros est historienne de l’art. Elle mène un doctorat à l’Ecole des hautes études en sciences sociales sur « ‘La pittura è impalpabile’. Peinture et toucher en Italie à la Renaissance » sous la direction de Daniel Arasse puis d’Yves Hersant.
Elle a enseigné dans des universités et écoles supérieures d’art telles l’Université de Poitiers, de Paris VIII, Paris I, Aix-Marseille I, l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs, le GRETA de l’Ecole Boulle, la Manufacture de porcelaine de Sèvres, ou les 3IS, l’Institut international de l’image et du son.
En plus des sujets liés à sa thèse, elle a notamment communiqué et publié sur les forzieri ou cassoni, coffres de mariage italiens de la Renaissance, ou sur le bijou.

Enseignements

Intitulé et discipline : XVe-XVIIIe s. Les données de la commande. Histoire de l’art
Cycle et niveau : Grade 1, semestre 1

Objectifs

L’objectif principal de ce cours est d’apprendre à aiguiser le regard pour le porter de manière pertinente sur les œuvres à l’aide d’outils analytiques pluridisciplinaires. La polysémie des œuvres est également abordée selon diverses strates d’interprétations. Une autre finalité du cours est de pouvoir situer une œuvre dans son contexte artistique, historique, culturel, religieux, philosophique, social et d’être capable de la replacer dans l’époque à laquelle elle appartient. Enfin, il s’agit d’alimenter la réflexion sur ce qu’est une commande, quels sont les enjeux du contrat entre le commanditaire et l’artiste, de quelle manière il est honoré ou détourné.

Sujet / contenu

En accord avec le cours d’architecture, le thème abordé durant ce semestre est la question des conditions de production des œuvres à la période moderne, en particulier à travers celle de la commande. Il s’agit d’interroger les enjeux liés à la demande de création d’une œuvre, aux fonctions de cette dernière, comme aux échanges qui s’opèrent entre le commanditaire et l’artiste. Le fonctionnement de l’atelier sera également examiné afin de déterminer l’environnement propre à la genèse d’une œuvre. Dans cette optique, le problème du statut des arts et des artistes en pleine transformation à la Renaissance puis en plus légère mutation les siècles suivants sera développé.

Critères et modalités d’évaluation

Le mode d’évaluation est un devoir à la maison consistant en une analyse d’œuvre. Il s’agit d’en faire une analyse plastique puis de la replacer dans son contexte. Les critères d’évaluation sont la pertinence du regard porté sur l’œuvre, la capacité à analyser les éléments formels de l’œuvre comme le sens qu’on peut lui attribuer, l’aptitude à trouver des documents et des informations, à trier celles-ci en fonction du but escompté et de prendre de la distance vis-à-vis d’elles. La qualité de la bibliographie et de la sitographie sera considérée, comme la manière d’en rendre compte.

Nombre d’heures par semestre : 12h.

Annuaire

Rechercher un enseignant par son nom

Rechercher par discipline

Rechercher par cycle

Ils ont enseigné à l'école en