Jana Revedin

Atelier d’Architecture
Cycle 2

www.revedin.com
www.locus-foundation.org

Jana Revedin

Présentation

Née à Constance (Allemagne), Jana Revedin est architecte diplômée de l´Ecole Polytechnique de Milan et docteure en architecture et urbanisme de l’université IUAV de Venise, habilitée à la direction de recherche (Ministero dell´Università e della Ricerca Scientifica MURST de Rome, 2000). Depuis 2016 Professeur à l’École spéciale d’architecture de Paris et professeur invitée à l’École nationale supérieure d’architecture de Lyon, elle est membre du laboratoire de recherche LAURE « Environnement, ville, société » (CNRS) et déléguée de l’UNESCO à la commission d’éducation et de recherche de l’UIA. Depuis 2000 elle est professeur associée, depuis 2012 professeur titulaire aux universités polytechniques de Spittal et Klagenfurt (Autriche), Berlin (Allemagne), Umea et Karlskrona (Suède), enseignant la théorie et la pratique de l´architecture et de l´urbanisme aux niveaux bachelor (licence), master, doctorat et post-doc. Son enseignement engage de manière simultanée et corrélée l’acquisition de connaissances, la réflexion théorique et l’expérimentation, menée à travers des projets réels „sur le terrain“. En filiation avec les pédagogies réformistes des années 1920 (Bauhaus) et 1960/70 (Ulm, Kassel, Berkeley, Ahmedabad), cette pédagogie holistique explore les modalités selon lesquelles l’engagement scientifique, social et politique de l’architecte nourrit et transforme la pratique du projet. De 2005 à 2012, elle dirige le concours étudiant européen d’architecture durable gau:di (EU Culture 2000). En 2006, elle crée le Global Award for Sustainable Architecture, donnant vie à un collectif mondial d’échange et d’expérimentation scientifique et professionnelle.

Activités et distinctions professionnelles
Ses projets architecturaux et urbains, élaborés dans ses agences de Wernberg, Autriche et Venise, Italie (fondées en 1996), ont été reconnus à travers plusieurs distinctions en Autriche, Italie et Allemagne. Ses travaux lui ont valu le Prix général du concours Urban Revitalization of Mass Housing d’UN Habitat (2014), le prix « Teaching Excellence » des écoles européens d´urbanisme AESOP (2014), la Médaille pour la direction de la meilleure thèse de doctorat de l´Académie d´Architecture (2016) et la Médaille de la Prospective de l´Académie d´Architecture (2017) « attribuée à une personnalité ayant contribué, par ses écrits et ses projets, à l’élargissement du débat architectural ». Elle a été nommée Chevalier des arts et des lettres en 2014.

Publications
Jana Revedin développe sa théorie de la conception participative « radicante » et d’une pédagogie interdisciplinaire en œuvre ouverte liée, cherchant à démontrer que le projet, entendu comme processus collectif (en co-programmation, co-conception et co-construction), est à la fois modélisable et évolutif. Depuis 2000, 18 publications monographiques et plus de 50 articles scientifiques ont étés publiés et transmis lors de conférences nationales et internationales. Elle enseigne, travaille et écrit dans sa langue, l’allemand, ainsi qu’en anglais, français, italien et espagnol.
www.revedin.com

Enseignement

Intitulé : Domaine d’expérimentation La Fabrique Collective Projets expérimentaux en œuvre ouverte
Discipline : Culture du projet-mémoire
Formation : Cycle 2 Semestres 1, 2, 3, 4

Objectifs

Méthode
Ce qui anime le collectif pédagogique de LA FABRIQUE COLLECTIVE est de penser que l’architecture n’est pas une question de formes à créer mais une culture d’expérimentation de la fabrication des lieux et de la matière dans sa réalité constructive. Le projet n’est plus considéré comme l’élaboration d’un produit fini mais comme un processus d’expérimentations innovantes « en œuvre ouverte » intégrant ressources locales, engagements civiques et de rencontres pluridisciplinaires.

Une pédagogie du faire
Tentons l’expérience d’adjoindre au développement des idées, la manipulation de la matière pour retrouver une prise écoresponsable autour du faire avec et de l’expérimentation. Dans la confrontation du corps avec la matière, l’instinct du matériau apparait. De ces expérimentations construites, nous apprendront à mieux comprendre et à mieux respecter nos ressources, à penser sobre et à faire mieux avec moins, à collaborer avec le matériau, à être à l’écoute de la matière au lieu de lui imposer une idée ou une forme préconçue. Les thématiques liées à l’expérimentation et à l’innovation pour une génération durable sont revendicatrices de l’expérimentation comme un outil de réflexion théorique et de l’innovation comme l’aboutissement pratique du projet d’architecture.

La place de l’étudiant
L’étudiant enclenchera son propre positionnement dans le domaine d’expérimentation choisie par la FABRIQUE COLLECTIVE à travers une thématique recherchée associant experts d’architecture, acteurs civiques, chercheurs interdisciplinaires, artistes, constructeurs … L’autonomie et l’engagement de l’étudiant jalonnera l’ensemble des semestres, pour aboutir à la fabrication d’un diplôme d’excellence.

Thèmes

Processus
La singularité du processus de LA FABRIQUE COLLECTIVE est la programmation collective et la conception expérimentale d’interventions publiques nécessaires par des étudiants en architecture, des habitants et des artisans, guidées par des experts interdisciplinaires : en co-programmation, co-conception et co-construction.

Semestre 1
La conception et la réalisation d’ « installations » se porte sur 2 espaces publics, l’un à Nancy, l’autre à Epinal dans le cadre de la 6ème édition du Forum International Bois Construction Nancy-Epinal. Les charpentiers-compagnons, les fournisseurs de bois, les industriels, les scieurs accompagneront la démarche de la Fabrique.
Pour un usage d’expérimentation de la matière bois, ses capacités à créer des lieux offerts aux autres et permettre ainsi une démonstration les prouesses du matériau bois. Pour le temps du Forum, s’inscrire dans une temporalité et prévoir son déplacement, sa transformation, son recyclage.

Semestre 2
L´étudiant effectue un stage dans l’esprit du laboratoire en partant vivre une expérience alternative aux pratiques traditionnelles, dans une agence civiquement engagée, une ONG, un atelier d´artisans. LA FABRIQUE COLLECTIVE vise également à une expérience de fabrication in situ dans la continuité du semestre 7.

Semestres 3 et 4
L´étudiant revient dans le laboratoire pour témoigner de cette expérience et pour participer aux processus de conceptions collectives des étudiants d´autres semestres. Il élabore, en exploitant les connaissances et les outils professionnels et civiques acquis par le travail sur le terrain, son projet-mémoire de diplôme dans un travail de révision collectif.

Modalités d’évaluation

Semestre 1

Contrôle continu par la création de 6 workshops avec pré-jury intermédiaire et jury final, en lien avec les ateliers des compagnons pour les réalisations finales à l’échelle 1.

filtres

Rechercher par nom

Rechercher par discipline

Rechercher par formation