Fanny Tassel

Architecte-plasticienne

Présentation

Après dix ans de pratique en agence d’architecture, Fanny Tassel se consacre depuis 2004 à la médiation artistique et culturelle de la ville et de l’architecture. Elle crée différents supports pour embarquer le public dans une aventure singulière de découverte et d’expérimentation de l’espace ; installation, sculpture participative, spectacle de marionnettes, édition de paper-toys et de livre-jeu, jeu multimédia… Dans ses réalisations elle met en œuvre un langage hybride où peuvent se mêler créations graphiques, construction en volume et sculptures, écriture, traitement de l’image fixe ou animée et arts vivants (jeux d’acteurs, de danseurs, de musiciens…). Elle travaille pour différentes collectivités territoriales et institutions culturelles (Cité de l’Architecture et du Patrimoine, Pavillon de l’Arsenal, CAUE92…) et dirige sa propre maison d’édition.

Enseignements

Intitulé et discipline : Observatoire et corps - Art
Cycle et niveau : Grade 1, Semestre 1

Objectifs / sujet / contenu

Corps, dessin et sculpture pour voir la spatialité, percevoir et concevoir
L’objectif de ce cours est d’interroger l’espace et de s’interroger dans son rapport à l’espace en convoquant les langages plastiques et en mettant en jeu son corps.
Différentes outils et approches sont expérimentés pour ; exacerber ses perceptions et sensations ; mettre en lumière ses différentes pratiques d’un espace et les significations qu’on lui attribue ; rendre visible les spécificités d’un espace et les mettre en question au vu de ses émotions et perceptions ; donner forme à des propositions d’intervention sur l’espace, les expliciter et les tester.

Le semestre s’organise en trois séquences autour de la thématique de l’observatoire et du corps.
- Observatoire de son corps : le corps, le moi comme étalon et élément de référence de l’espace
> connaître ses propres dimensions et proportions : réaliser dessin et sculpture
- Son corps comme observatoire : observation sensible et analytique d’un espace en variant les points de vue
> relever ses impressions, sensations, significations et représentations d’un espace ; réaliser textes, croquis et schémas
> mettre en scène une posture corporelle pour souligner les caractéristiques d’un espace ; réaliser photo, dessin et maquette
- Un observatoire pour son corps : concevoir un accessoire d’observation
> mettre en situation un point de vue spécifique en exacerbant des sensations
L’exercice final mène à une réalisation collective construite avec l’ensemble des réalisations individuelles.

Critère et modalités d’évaluation

- une note de contrôle continu évaluant l’assiduité, l’implication et la mise en place d’une démarche conceptuelle.
- deux notes intermédiaires, l’une sur le dessin et l’analyse d’un espace, l’autre sur une réalisation en volume. Des exercices complémentaires, notamment des mini-performances ou installations, sont proposés sur la base du volontariat.
- un examen final évaluant le dessin et la construction en volume d’un point de vue technique et esthétique ainsi que le travail en petit groupe.

Nombre d’heures par semaine : 3 heures par demi-groupe

Annuaire

Rechercher un enseignant par son nom

Rechercher par discipline

Rechercher par cycle

Ils ont enseigné à l'école en