Hala Wardé, architecte DESA, curatrice du Pavillon Libanais à la Biennale de Venise

septembre 2021


Originaire du Liban, l’architecte Hala Wardé, diplômée en 1990 de l’École Spéciale d’Architecture, est curatrice du Pavillon Libanais de la 17ème exposition internationale d’architecture qui se tient à Venise cette année.

A Roof For Silence est le nom de l’installation conçue par l’architecte et visible dans les Magazzini del Sale de la Biennale de Venise jusqu’au 21 novembre 2021.



Une interview d’Hala Wardé à Venise menée par la journaliste Laure Adler pour son émission "l’Heure Bleue" est disponible en ligne sur le site de France Inter. L’architecte y évoque notamment les thèmes présents dans le pavillon de la Biennale.

Centrée autour des oliviers millénaires de Bchaaleh au Liban Nord, l’installation évoque aussi la tragédie de l’explosion du Port de Beyrouth en 2020. Le pavillon abrite des œuvres de Fouad ElKoury, Etel Adnan, Alain Fleischer et Paul Virilio, dont Hala Wardé a suivit l’enseignement à l’École Spéciale.

« Pourquoi ne pas penser les lieux par rapport à leur potentiel de vide plutôt que de plein ?

Comment lutter contre la peur du vide en architecture ?

Comment imaginer des formes qui génèrent des lieux de silence et de recueillement ?

Nous allons ancrer ce projet dans la nécessité du vide, et la vie qui peut l’habiter comme un silence. »

Hala Wardé

Hala Wardé vit et travaille à Paris au sein de l’agence qu’elle a fondé, HW Architecture. Elle a régulièrement collaboré avec l’architecte Jean Nouvel sur d’importants projets, notamment pour la construction du Louvre d’Abou Dabi aux Emirats Arabes Unis.