HMONP: Programme


PROGRAMME PÉDAGOGIQUE
1/ Formation théorique

200 heures de cours réparties en 3 sessions :

  • Session 0 : Vendredi 14 et Samedi 15 septembre 2018
  • Session 1 : du 11 au 22 février 2019
  • Session 2 : du 10 au 21 juin 2019

La présence aux cours est obligatoire, vérifiée et prise en compte par les membres du jury de la soutenance. Les cours font l’objet d’un contrôle des connaissances.

Les cours portent sur questions relatives à l’organisation de l’agence, la responsabilité de l’architecte, la mise en œuvre du projet, les relations entre maître d’œuvre et maître d’ouvrage, etc., soient tous les points liés à l’exercice en son nom propre. Ils se déclinent en plusieurs modules :

  • Administration & Gestion
  • Droit
  • Réglementations
  • Acteurs et fonctions de la production
  • Analyse de projets
  • Préparation et information
2/ Mise en situation professionnelle (MSP)

La durée de la mise en situation professionnelle est de six mois minimum. Elle peut se faire dans une ou plusieurs structures ; dans ce dernier cas, la durée minimum du séjour dans une structure ne peut être inférieure à trois mois. Il est possible de l’effectuer à l’étranger y compris hors Union Européenne.

L’étudiant devra être salarié et non stagiaire. L’agence lui proposera par conséquent un contrat de travail entrant dans la législation en vigueur : CDD, CDI, ou contrat avec l’AERESA, la Junior Entreprise de l’ESA.

Il sera suivi par un directeur d’études, professeur de l’ESA, chargé du suivi de l’étudiant tout au long de la formation notamment pour établir le bilan de compétences nécessaire à la recherche de la mise en situation professionnelle, pour l’élaboration du mémoire professionnel et pour la préparation à la soutenance et par un tuteur au sein de l’agence.

Deux documents officiels sont à remplir : convention tripartite, protocole de formation. Ils doivent être remis à l’administration dûment remplis dès le début de la mise en situation professionnelle (des versions anglaises sont également disponibles). En fin de formation, l’étudiant doit remplir avec son tuteur la fiche de fin de mise en situation professionnelle.

3/ Mémoire professionnel

Le mémoire professionnel est un document argumenté et problématisé sur la formation dans son ensemble, à savoir l’apprentissage théorique délivré à l’École et l’apprentissage pratique effectué en agence. Il doit rendre compte de la compréhension des enjeux de la future pratique du candidat et de sa position face aux pratiques des métiers d’architecte (cf. Guide du candidat HMONP / Plan type du mémoire professionnel).

Le candidat doit remettre son mémoire professionnel au directeur d’études pour validation (au plus tard un mois avant le dépôt du mémoire définitif qui est à remettre en six exemplaires papier et un exemplaire numérique, format pdf). Celui-ci informe l’administration de son avis pour l’accès à la soutenance (favorable ou pas). L’avis et le mémoire sont transmis aux membres du jury de la soutenance.

4/ Soutenance

La soutenance consiste en un exposé de 15 à 20 minutes, suivi de 25 minutes de questions-réponses et d’une délibération à huis clos. Deux sessions de soutenances sont programmées chaque année :

  • 15/30 octobre
  • 15/30 avril

Le jury est composé par l’École sur des critères précisés dans les textes officiels du Ministère de la Culture. Il comprend 5 personnes :

  • 3 architectes praticiens
  • 1 architecte enseignant dans une autre école que l’ESA,
  • 1 architecte représentant de l’Ordre des architectes

Parmi ces cinq membres, l’école tient à ce qu’il y ait un DESA et un enseignant de l’École. Certaines de ces qualités peuvent éventuellement être cumulées par une même personne. Le tuteur de l’agence et l’enseignant référent sont invités à la soutenance, leur présence n’est cependant pas obligatoire et ils ne prennent pas part à la décision sur l’habilitation du candidat. La décision est prise après délibération par vote à la majorité des voix. Les résultats officiels sont communiqués après délibération du jury.

En cas de non validation, le jury précise si le candidat doit tout ou partiellement redoubler (mise en situation professionnelle, mémoire, soutenance) et ceci dans un délai d’un an et demi maximum (frais de scolarité de 1000€) ou uniquement fournir un complément de mémoire (délai d’un mois) qui sera noté, sans soutenance, par chaque membre du jury.