filtres

Rechercher par nom

Rechercher par discipline

Rechercher par formation

Alex Lécuiller

Culture Artistique
Cycle Licence


PRÉSENTATION


Alex Lécuiller est diplômée des Beaux-Arts de Rennes en 2010. Elle vit et travaille à Paris. Sa pratique naît du récit et s’articule autour de textes de sa composition. La transmission, le langage et la relativité de l’histoire y occupent une place centrale. C’est au travers de la vidéo, du collage, de la scénographie, du livre ou de la photographie qu’elle choisit de faire vivre ces langages anachroniques ressuscitant les histoires oubliées des vaincus. Son travail a été exposé en France, en Autriche et aux États-Unis. Elle enseigne les Arts à l’École Spéciale en Cycle Licence.

Voir en ligne : Alex Lécuiller

ENSEIGNEMENT(S)

Arts
Formation Initiale, Cycle Licence

Objectifs

Le semestre L3/S1 se déroule en 3 chapitres définis par 3 types de rendus différents. Au cours de ces 3 rendus, les étudiants doivent apprendre à maintenir du début à la fin du semestre, leur intention et problématique artistique afin de trouver la forme la plus aboutie possible, en écho avec leur projet architectural.

Le premier rendu plastique doit traduire la première observation sensible du site par l’étudiant et permet d’envisager les ambitions et personnalités de chacun. Si certains font le choix de se concentrer sur la question du vivant, d’autres s’attachent au son du lieu, d’autres à la vie sociale, d’autres aux lignes qui animent le site,...

Après une mise en perspective de ces premières propositions avec le travail d’artistes contemporains agissant dans l’espace public, les étudiants apprennent à développer leurs propositions plastiques en répondant à un ensemble de questionnements. Quel protocole, quel geste, quel relevé dois-je utiliser / proposer ? Quel est mon parcours sur le site ? Ma forme est-elle plurielle ou unique ? Ma forme est-elle juste par rapport à mon propos ? Comment je rends compte de mon intervention sur site, par quel document ? Où se fait le rendu final, pour quelle adresse ?

La première proposition d’une forme assumée doit être finalisée pour le préjury et doit être présentée à cette occasion dans la continuité du discours de l’étudiant autour de son projet d’architecture, d’urbanisme et de paysagisme.

Les cours qui suivent le préjury sont dédiés à la recherche d’une forme éditoriale, comme un deuxième temps donné à cette proposition issue du site d’étude, une deuxième temporalité qui doit pouvoir être visible indépendamment du site d’étude. L’édition est à penser au sens large : mode d’emploi, règles de jeu, recueil poétique, dépliant, roman-photo, multiples, flip book, site internet, dossier d’archive, journal,...

Le dernier cours est dédié à la meilleure façon pour l’étudiant de présenter son projet au jury dans un souci de cohésion globale projet / discours et une vision synthétique et transversale de son semestre.