Revalorisation de savoir-faire locaux, Eléna Alexopoulos


Revalorisation de savoir-faire locaux
Tinos, Grèce

Eléna Alexopoulos

Directeur(trice) : Fabienne Bulle
Référent(e) : Anne-Laure Jourdheuil

Réinterprétation du vernaculaire dans les territoires où l’identité persiste par l’architecture pastiche

La mondialisation a entraîné une perte d’identité. Les villes de la mondialisation a donné un amas de béton et d’acier. Elle se répète à l’infini, pour même modèle, sans aucune identité.
La dissociation entre l’architecte et l’artisan dans la construction a fait progressivement disparaître les savoir-faire locaux, provoquée par les lobbying des groupes industriels et le tourisme qui a entraîné d’autres styles architecturaux tels que l’internationale, le néo-régionalisme et le pastiche.
L’identité architecturale se fait en partie par sa matérialité et bien évidemment par son contexte.

Comment peut-on construire avec des matériaux locaux dans une démarche contemporaine ?

Comment retrouver une identité par la revalorisation de l’artisanat dans ces territoires et l’associer à l’art de bâtir ?

Tinos : des spécificités locales dans l’artisanat
- Réactiver des filières de constructions tels que la pierre et le bois.
- Travailler sur le milieu, les matériaux locaux et leur savoir-faire par la création d’un espace de formation en mettant l’artisanat au profil de la construction.

Le programme consisterait a aider et renforcer l’économie locale et faire connaître en dehors du tourisme par une institution universitaire lié aux spécificités locales de l’artisanat et de la construction.