Une approche chronotopique du Grand Paris, Saad Rizk


Une approche chronotopique du Grand Paris
Vitry-sur-Seine, Ile-de-France, France

Saad Rizk

Directeur(trice) : Chris Younès
Référent(e) : Marta Mendonça

Aborder la question des friches à travers différentes temporalités.

Le Grand Paris Express a pour vocation de désenclaver des lieux jusque-là inaccessibles, donnant la possibilité à la ville de Paris de se renouveler répondant aux discordances sociales et programmatiques qu’elle traverse.

Ces zones sont représentatives de défaillances d’un système urbain mis en place, offrant une qualité de vie inappropriée aux usagers. L’arrivée de ce Projet territorial est l’occasion de retisser des liens dans un tissu dévalorisé et hétérogène.

À travers une intervention urbaine et architecturale, comment appréhender ces zones qui s’ouvrent au territoire ?

Pour ce projet de diplôme il s’agira de l’imaginer comme un processus évolutif en fonction des modes vie actuelles et des rythmes urbains quotidiens et saisonniers.

Aborder un aspect de la cohabitation programmatique dans différentes temporalités permettra une adaptation aux mutations futures optant ainsi pour une forme de résilience. Une résilience soucieuse des rythmes urbains et des temporalités spécifiques des usages conduisant à une dynamique d’écologie temporelle.

Le projet serait une sorte de lien entre les différentes temporalités de son site dans une démarche chronotopique. L’objectif sera d’intégrer différentes échelles de temps à travers un programme ouvert aux rythmes de mode de vie, du jour et de la nuit, des saisons et ceux des générations qui se suivent.

Une réponse architecturale pouvant contenir une temporalité modelable explorant l’évolutivité et l’incertitude.