Palmarès


A l’issue de la session de soutenances de diplôme d’architecte DESA Grade 2 de Printemps 2020, la sélection d’étudiants ayant obtenu la mention "exposable" était composée de :

- Clarisse d’Amonville, "La Mémoire et la mer"
- Quentin Béliard, "Construire en matière grise"
- Auriane Bonnault et Vincent Menvielle, "Lamadu"
- Charlie Bordecq, "Fossé Phocéen"
- Jenna Harris, "Rendre lisible l’invisible"
- Alexis Millet, "Au Fil des Eaux"
- Boyoung Park, "El Fin del Mundo"


En raison de la crise sanitaire, les auditions du Prix des Meilleurs Diplômes se sont tenues en distanciel le 17 novembre 2020 et les jeunes diplômés ont été invités à présenter leur projet face à un jury composé de :

Christian Mestre
Président de l’École Spéciale d’Architecture

François Bouvard
Directeur de l’École Spéciale d’Architecture

Marc Vaye
Conseils et Direction des études de l’École Spéciale d’Architecture


Le jury a distingué à l’unanimité 2 lauréats ex aequo :

- La Mémoire et la mer
un mémorial pour la ville du Havre
Clarisse d’Amonville

Le Jury souligne la très grande cohérence, humaine, urbaine et architecturale de cette recherche-projet, consacrée à la réappropriation de la mémoire collective de la ville du Havre et traduite avec évidence par une présentation écrite, verbale et visuelle aboutie.

Le projet réinvestit la pointe de la jetée du Port, développant des qualités d’usage et de forme, environnementales, paysagères et urbaines, renouant dans un même parcours la mer, la ville et la mémoire. Le jury encourage l’auteure à faire connaître son projet aux représentants élus de la Ville du Havre.

- Rendre lisible l’invisible
m(émoi)re d’un cimetière enfoui
Jenna Harris

Le Jury distingue la générosité et l’audace de la démarche, qui révèle toutes les strates des mémoires enfouies du site existant. Reprenant les fils culturels des passés aborigène, colon puis urbain de la ville de Melbourne, l’enquête-recherche-projet restitue les mémoires des enfouis, et vient créer une nouvelle et vaste stèle urbaine horizontale, en dialogue avec le paysage vertical de la ville contemporaine.

Le Jury souligne également la pertinence du choix de ce sujet, rencontré par l’auteure lors de son échange universitaire de Master à Melbourne.


Le Jury décerne 2 mentions spéciales à :

- Quentin Béliard, Construire en matière grise
pour son parcours de recherche expérimentale, mené dans un laboratoire de recherche matérielle en architecture à Barcelone. Le Jury tient ainsi à encourager les pratiques de recherches expérimentales pouvant être menées en laboratoires français et internationaux pendant le stage long du Master, afin de nourrir le sujet de diplôme validé à la fin du second semestre de Cycle 2.

- Boyoung Park, El fin del Mundo
pour sa démarche conceptuelle et les grandes qualités des recherches graphique et visuelle développées dans sa recherche-projet interrogeant la place de la mort dans la culture coréenne.


Le Jury remercie tous les candidats au Prix des Meilleurs Diplômes pour les qualités des travaux présentés. Il remarque la prééminence des dimensions contextuelle et mémorielle dans les recherches-projets entreprises.