Introduction

Berges de Seine, Paris

Atelier d’Architecture Cycle 1 / Semestre 1

Enseignant(s) d’atelier :
Isabelle Berthet-Bondet
Thomas Corbasson
Jeanne Dumont
Charles-Edmond Henry
Claudia Mion
Gaspard Saint-Macary
Alexandre Schrepfer

Assistant(e) d’atelier :
Andréa Bohoussou
Alexandra Danemans
Romain Thibault
Mathilde Wachowiak

Village éphémère

Programme

L’ensemble des étudiants des 7 ateliers d’architecture présentés dans cette sélection de Cycle 1 / Semestre 1 ont travaillé cet automne sur le thème commun d’un village éphémère dans le cadre d’un festival culturel, qui a ensuite été décliné selon chaque groupe en une programmation spécifique.

Paris recèle déjà de nombreuses foires, marchés et vide-greniers sur son espace public, ainsi que d’évènements plus singuliers tels que Paris-plage ou les Nuits Blanches. Leur popularité démontre les puissantes aspirations des citadins à investir les espaces publics pour briser la solitude et l’isolement.

Ainsi, chaque groupe d’étudiants a été amené à définir collectivement le thème de la manifestation temporaire dont fait l’objet le festival ainsi que la planification de l’événement avant de travailler individuellement sur les structures / pavillons / microarchitectures temporaires et démontables permettant son bon déroulement. Il s’agit de réunir l’ensemble des fonctions d’un village qui doit assurer une certaine autonomie pendant toute la durée d’un festival se déroulant de mars à octobre, pendant les mois les plus ensoleillés de l’année.

Chaque étudiant choisit et développe un programme unique s’intégrant avec cohérence au projet collectif du village dont le thème fédérateur permet d’unifier les différents projets.

Exemples de programmes :
point de vente de tickets, accueil, buvette, cantine, street-food, hébergement, scène, théâtre, cirque, cinéma plein-air, espace d’exposition, espace enfant, espace multimédia, espace sport, brocante, pop-up store, bibliothèque mobile, toilettes, camping,…

Thèmes de festival :
Atelier Berthet-Bondet : Festival cosmique
Atelier Corbasson : Festival sur le bois
Atelier Dumont : Festival sportif "Sport en Seine"
Atelier Henry : Village écologique autonome
Atelier Mion : Festival des cultures du monde "Around the World"
Atelier Saint-Macary : Festival culinaire "Les tables en Seine"
Atelier Schrepfer : Festival artistique

Site

Un paysage commun à l’ensemble des ateliers, celui des Quais de Seine à Paris, a été délimité selon 2 périmètres d’intervention possibles :
- Du côté de l’Île Saint-Louis, sur les quais d’Anjou et des Célestins qui se font face et se situant entre le Pont Marie et le Pont de Sully.
- Du côté de la Gare d’Austerlitz, sur le quai allant du Pont au Viaduc d’Austerlitz.

Microarchitecture éphémère

L’exercice cherche à redonner de la qualité à l’espace public et de la valeur au temps collectif, en s’appuyant sur une architecture légère et modulable. L’objectif est donc de concevoir une microarchitecture qui doit faire le maximum !
Prouver par l’exemple que la petite échelle peut se décliner en architecture à travers de multiples projets et objets rivalisant d’inventivité et de poésie.

Le programme se doit de fonctionner de jour et de nuit, tout en profitant de cette occasion pour réinventer des usages. Des notions telles que l’éphémère, le temporaire, le mobile, le réutilisable, le démontable, le recyclable sont à prendre en compte, tout autant que le partage, le social, le dialogue.

Les étudiants sont libres de choisir la structure la plus appropriée  : fixe, flottante, roulante, volante, gonflante, suspendue, modulable, transformable, empilable,… Ils doivent être imaginatifs sur les possibilités technologiques et réfléchir aux problématiques du futur proche (santé / pollution / écologie / climat).

Le procédé constructif et le choix de la structure sont primordiaux et initiaux à la conception. Le travail développé en atelier au long du semestre sur les thématiques telles que le sol, le volume, la lumière, la matérialité, les éléments sont à prendre en compte dans l’invention de cette petite architecture pour qu’aucun détail spatial et structurel ne soit laissé au hasard.