Géometrie entre corps et espace, Christina Balech, Clémence Boniteau, Laura Millet, Vithushnan Mohanarajah et Giuliana Vanacore


Géometrie entre corps et espace
Nanterre (92), France

Christina Balech
Clémence Boniteau
Laura Millet
Vithushnan Mohanarajah
Giuliana Vanacore

Cycle 1 / Semestre 2

Encadrement pédagogique :
Lionel Lemire
Jana Revedin
Candice Hayat

Assistant(e) d’atelier :
Léo Lima

Les grande capitales européennes vivent en osmose avec leur banlieue. Toutefois, Paris, ville très attachée à son histoire ainsi qu’à son patrimoine culturel et social, est la dernière métropole à ne pas avoir encore intégré sa banlieue.

Une limite historique et sociale sépare le cœur de la capitale de ses villes limitrophes. Le projet du Grand Paris vise à atténuer cette séparation dont souffrent certaines communes.

En s’inscrivant dans cette volonté, le projet architectural cherche à fabriquer du lien entre les espaces et les communautés. Pour ce faire, le thème de l’humain et du cosmos a été exploré. Face à l’espace, nous sommes tous égaux et nous partageons le même émerveillement. Un second thème, celui de l’homme et de son corps, a également été adressé. Le corps est un moyen de dialogue. Ainsi, l’évidence d’un lieu accueillant tous type d’arts, tels que la danse, est apparue.

La danse est un moyen de partager plaisir, émotion et drame. 2 pavillons distincts sont ainsi pensés à travers le développement de formes géométriques. Ces 2 architectures nous emmènent dans une grande promenade à travers Nanterre pour réconcilier l’environnement et l’humain.