Darmstadt Kindergarten, Hugo Levy


Darmstadt Kindergarten
Darmstadt, Allemagne

Hugo Levy
Cycle 1 / Semestre 6

Encadrement pédagogique :
Marta Mendonça
Federico Ferrari
Duccia Farnetani
Bernard Delage
Serge Barto
Jennifer Caubet

Assistant(e) d’atelier :
Nicholas Archer

Groupe de travail :
Djihane Benarbia
Louis Desveaux
Hugo Levy
Edwin-Alexandre Sapet

Le travail d’analyse sur la ville de Darmstadt et sur le site de l’Aldstadtmuseum, réalisé en groupe, a conduit à définir 2 typologies distinctes d’espaces ouverts présentes à cet endroit : la place publique au nord et le jardin au sud. L’implantation des programmes a été développée en conséquence afin de tenter de mieux faire coexister ces 2 typologies. A travers des imbrications entre les bâtiments sur plusieurs niveaux, ce projet urbain envisage l’espace public comme une succession de pièces extérieures, à ciel ouvert ou non.

Le projet architectural d’école maternelle Darmstadt Kindergarten, situé au sud du site, peut être résumé en 2 parties :

C’est avant tout une école profondément ancrée dans l’espace public. Le bâtiment structure 2 lignes importantes du projet urbain : un axe de transition entre le jardin et la place, et un chemin créé pour relier la bibliothèque municipale et le jardin. Une salle de projection détachée du bâtiment principal et ouverte à tous, marque ce croisement. Elle permet au hall d’entrée de s’étendre sur l’espace public. L’école crée un lien physique entre le jardin et la place publique. Sa proximité avec ces espaces, ainsi qu’avec la médiathèque, la place au cœur de la vie du quartier.

Ensuite, ce projet cherche à créer des espaces suscitant au mieux l’accueil et l’éveil des jeunes enfants. 2 lignes se renfermant sur la muraille forment le bâtiment :
- La ligne nord / sud est orientée vers la cour et la muraille. Elle contient le hall d’entrée, les espaces réservés au personnel, la salle de motricité, le préau abrité par la sous-face de la médiathèque, ainsi que la cantine.
- La ligne est / ouest contient les espaces de classe. Ceux-ci sont compartimentés afin de pouvoir créer des petits espaces propices à la vie des jeunes enfants. Ces espaces sont reliés par un jardin extérieur, ainsi que par une mezzanine sortant ponctuellement dans le jardin, entre les arbres. Cette typologie de salles de classes cherche à créer des espaces variés, parfois compressés, parfois dilatés, ou les verticales et les horizontales cohabitent pour chercher un équilibre.

Le projet vise donc, tout en créant un équipement participant activement au bon fonctionnement de l’espace public, à développer des espaces intérieurs riches, variés, généreux et lumineux, pouvant suggérer naturellement l’accueil et l’éveil des jeunes enfants.