Dedans / Dehors, l’Entre-Deux, Mathis Ajello


Dedans / Dehors, l’Entre-Deux
Darmstadt, Allemagne

Mathis Ajello
Cycle 1 / Semestre 6

Encadrement pédagogique :
Marco Stathopoulos
Nicolas Gilsoul
Michael Halter
Michel Garcin
Diane Berg
Fanny Tassel

Assistant(e) d’atelier :
Nicholas Archer

Groupe de travail :
Jean-Gabriel Acquaviva
Mathis Ajello
Issam Bouknouz
Leila Sangare

La réflexion urbaine menée en groupe prévoit la démolition et la reconstruction de l’extension du Musée de la Hesse présent sur le site de projet. Une nouvelle implantation plus logique, plus clair et plus lisible de cette extension permet ainsi le développement d’un projet urbain offrant une grande variété d’aménagements paysagers.

A travers la nouvelle disposition, de nouveaux enjeux d’intervention apparaissent : la façade ouest se doit de rester inactive afin de permettre la création de la place publique. Les 3 autres façades sont au contraire exploitables, et chacune d’elles fait l’objet d’un développement spécifique.

Une entrée principale est définie sur la façade ouest de l’extension, desservie par la place publique, et donne par la suite sur un enchaînement d’espaces aux usages variés. Cette progression se fait de manière très douce car cette séquence ne comporte aucun cloisonnement. Pour initier cette notion de progression et inviter le visiteur a s’engouffrer dans ce lieu, différent paliers permettent une monté progressive de quelques marches. Ce procédé architectural permet de susciter du mouvement et de délimiter subtilement les espaces. Ce mouvement est complété par une verrière pouvant être associée a la forme d’un tissu qui se dépose sur l’ensemble. Sous cette grande verrière se trouve un espace de détente qui dessert un espace de réception. Cette centralité accentue le rôle de cette espace d’entre-deux, et donne un sens a cette verrière. Enfin, comme un point final de cette progression, se trouve une salle permettant l’exposition de statues de grande hauteur.

Dans la partie "bâtie” se trouvent tous les programmes nécessitant plus d’intimé : le pôle administratif, l’espace de stockage des œuvres, la salle de conférence ou encore le service de sécurité incendie. Un espace de restauration vient créer un lien entre l’espace de verrière, la partie bâtie et le parc. Un travail minutieux est entreprit sur les différentes limites, qui deviennent alors poreuses. Elles ne sont plus un simple trait mais bien des espaces ce qui permet des transitions subtiles et fluide au sein du projet.