Tiers-Lieu Paysan, Louise Régent


Tiers-Lieu Paysan
Montfermeil (93), France

Louise Régent
Cycle 2 / Semestre 1

Encadrement pédagogique :
Boris Bastianelli
José Luis Fuentes
Antonio Lazo
Régis Guignard
Marc Dumont
Ivan Milisic

Groupe de travail :
Équipe 11 : Chemin de ronde
Sacha Baranowski
Floryan Campos
Louise Regent
Louise Thiard

Cahier de recherche :



Le projet urbain se développe sur le bord du plateau au sud de Montfermeil. Fil conducteur de la vie sociale et urbaine sur ses 8km de long, il innerve tous les quartiers et communes alentours. L’eau comme maître d’œuvre révèle l’histoire et le paysage. L’urbanité se réancre à son milieu naturel. C’est la ville côté jardin, une noue comme contre-image qui structure le reste.

Ce cours d’eau, parc linéaire, arrive sur un tiers-lieu paysan. Cette ferme-école se trouve à l’interface entre la ville et le monde rural, entre espaces construits et espaces ouverts, à la jonction de 3 communes. Elle joue le rôle de continuité du projet urbain en le raccrochant au ru existant et promenades à travers champs.

Ce tiers-lieu s’organise autour d’une place, lieu commun intergénérationnel du Faire. Plus on s’éloigne de cette cour plus on arrive au jardin vivant qui accueille animaux, maraîchers et vergers au travers d’un parcours sensible. Le tiers lieu paysan se construit en terre pour les espaces au rez-de-chaussée ouverts au public, en bois pour les espaces de logement au niveau supérieur donnant face aux ateliers de recherche.

C’est une ferme expérimentale, laboratoire pour l’agriculture de demain, régénératif à partir de la mémoire du lieu, pour les sols. Dans le but de gagner du terrain pour le vivant à travers la santé et des approches préventives. C’est apprendre, se ressourcer, réfléchir et se nourrir en lien avec la terre.