Introduction

Le chantier de la Gare Saint-Denis Pleyel (93)

Atelier d’Architecture Licence 1 / Semestre 2

Enseignant(s) d’atelier :
Lionel Lemire
Jana Revedin
Tae-Hoon Yoon

Le Théâtre des synergies : temps, espace, architecture

« Vous ne pouvez pas toucher à l’histoire d’un lieu sans le changer. »
Sigfried Giedion

Pour le second semestre de la formation des futurs architectes, nous avons d’abord cherché à mesurer l’importance du temps dans la compréhension d’un lieu - son histoire, sa géographie, sa nature, ses flux, son climat - et de son milieu - ses réalités politiques, sociales et anthropologiques.

Cette compréhension nous a servi de base pour analyser ensuite les qualités de ce lieu en termes d’espace, architectural et urbain. Nous avons pour cela abordé les 3 dimensions fondamentales de la conception spatiale : la protection, le confort, l’enchantement.

Les étudiants se sont familiarisés à l’arpentage des lieux et des milieux. Ce terme exprime la volonté de ne pas s’en tenir à un mode d‘analyse qui ne lit la ville que par son dessin, et de saisir au contraire ses espaces comme le produit des interactions qui les travaillent en permanence. Pour pouvoir être attentif et capter ces mouvements de la vie, leurs raisons, leurs effets, leurs traces et leurs sédiments, cet arpentage est basé sur des méthodes interdisciplinaires.

Ainsi mené, l’arpentage à livré aux étudiants, sur les attentes des habitants, usagers et parties prenantes, des enseignements qui leur ont permis de concevoir et construire un projet d’architecture.

Le projet, dont la programmation est celle d’un théâtre de rue, s’inscrit dans le calendrier d’aménagement du métro du Grand Paris Express tenu par la Société du Grand Paris, notamment dans la commune de Saint-Denis au nord de Paris, et à proximité, ou en contact direct avec la future gare de Saint-Denis Pleyel.

Comment l’architecture, en ouvrant un dialogue interdisciplinaires avec des champs de connaissances scientifiques, techniques et artistiques, peut-elle contribuer à la production de lieux publics inclusifs ?

Comment un lieu d’échange culturel - un théâtre de rue - peut-il aider une population à traiter dans la vie quotidienne les questions du genre, des minorités, de l’émancipation civique, de la vie collective ?

Comment inventer, pour rétablir la ville à une échelle humaine, des solutions "Right Tech" - économies et écologies circulaires, mobilités subtiles,... ? Comment inclure les expérimentations structurelles, matérielles et technologiques dans des projets de rupture ?