La Ville Haute, Ghaleb Zawde


La Ville Haute
Halles Daumesnil-Charolais, Paris (75), France

Ghaleb Zawde
Licence 3 / Semestre 1

Encadrement pédagogique :
Anne Roqueplo

Dans ce quartier dont le projet fait l’objet, l’histoire ferroviaire du 12e arrondissement de Paris et le risque d’inondations lié à sa proximité de la Seine ont poussé le tissu urbain à se séparer en 2 niveaux distincts : un niveau haut conçu pour protéger les voies ferrées des inondations, un niveau bas permettant la circulation des autres flux de la ville. Dans la mouvance actuelle de rendre plus praticable au piéton l’espace urbain, la ville haute s’apparente désormais à une forteresse de murs infranchissables qui empêchent la fluidité de l’expérience citadine.

Le projet a pour objectif de restructurer la dalle en suturant les 2 niveaux de ce tissu urbain. De nouveaux accès, dont un escalier monumental au sud et un ascenseur au nord, permettent de desservir le site par les voies adjacentes. La ville haute comprend une avenue centrale et piétonne qui, bordée de cafés et de restaurants, donne accès à des bureaux. La ville basse abrite un centre culturel et des commerces sous la dalle. Des patios végétalisés sont percés afin de procurer plus de lumière naturelle et de favoriser des liens visuels entre les programmes de la ville haute et ceux de la ville basse.

Le centre culturel, les bureaux et une partie des logements sont aménagés dans le bâtiment existant de l’RFF. Les unités de bureaux et celles de logements sont connectées entre elles par des passerelles offrant des vues sur l’ensemble du site. Un nouveau bâtiment est conçu sur pilotis pour accueillir d’autre logements en hauteur, dans l’objectif d’offrir à ces appartements des vues dégagées sur les voies ferrées et de leur procurer une lumière naturelle est et sud de qualité, achevant ainsi de compléter une ville haute idéale.