La Révérence, Tristan de Luze


La Révérence
Lac d’Esparron (04), France

Tristan de Luze
Cycle 1 / Semestre 1

Encadrement pédagogique :
Marco Lavit Nicora
Ursula Biuso

Assistant(e) d’atelier :
Anastasia Garnier

Il y a quelques mois, nous étions isolés chez nous, coupés de la réalité et emprisonnés dans notre cellule de confinement. Notre imaginaire était alors le seul moyen de voyager au-delà de nos murs.

Pouvait-on imaginer un autre moyen d’habiter l’espace ? Imaginer de délocaliser notre cellule dans un tout nouveau paysage, libérer l’espace pour en habiter un autre, comme si notre cellule devait se trouver à cet endroit précis et se fondre dans ce nouveau décor.

Situé en Provence, le lac d’Esparron est une nature domestiquée et rassurante. Entre ces immenses falaises, entièrement vêtues d’une végétation sèche et luxuriante se trouve un cours d’eau s’étendant jusqu’à un barrage en aval. J’ai choisi d’implanter ma cellule de confinement au cœur de ces falaises. Ces dernières nous enveloppent
et préservent notre intimité. Cependant elles s’ouvrent vers le lac nous connectant avec le monde extérieur, nous libérant de l’isolement.

Semblable à une personne qui effectuerait une révérence envers le paysage qu’elle habite, la falaise que cette architecture épouse se courbe vers le lac.