Pour des jours meilleurs, Théophile Derel


Pour des jours meilleurs
Parc de La Villette, Paris (75), France

Théophile Derel
Cycle 1 / Semestre 2

Encadrement pédagogique :
Jana Revedin
Ursula Biuso
Sébastien de Courson
Raphaël Séverin

Assistant(e) d’atelier :
Vincent Menvielle

Ayant pour objectif la réinsertion de personnes sans-abris et le développement d’une vie en collectivité, cet espace se situe à proximité du Canal de l’Ourcq dans le Parc de La Villette.

Les habitations proposées sont réalisées en modules combinables, d’une superficie de 30 à 40 m². Elles peuvent accueillir sur une durée limitée des résidents seuls ou en couple, ainsi que des petites familles.

Ces modules sont réalisés selon un système constructif, évolutif et transportable par camion. Assemblés sur ou hors site, ils correspondent à une trame de 2.50m de hauteur, 2.50m de largeur et 5 ou 7.50m de longueur.

L’emplacement est généreusement arboré et forme un terrain plat jusqu’au canal de l’Ourcq. Il se prête à l’installation d’équipements communs tels qu’un arboretum, des serres agricoles et des jardins suspendus pour le développement de formations dédiées à l’horticulture, la permaculture et l’architecture paysagère qui se veulent porteuses de valeurs liées à l’échange et au partage au sein de la communauté.

Envisager ce projet architectural du point de vue de l’environnement permet de le concevoir de façon globale, sans distinction classique entre "espaces architecturés construits" et "espaces extérieurs paysagers".