Hybridation, Noémie Goh


Hybridation
La Galerie de la biodiversité
Place Louis Imbach, Angers (49), France

Noémie Goh
Cycle 1 / Semestre 5

Encadrement pédagogique :
Gaston Tolila
Anne-Laure Jourdheuil
Chilpéric De Boiscuillé
Serge Barto

Assistant(e) d’atelier :
Yacine Sefrioui

Groupe de travail :
Noémie Goh
Imen Berhil
Sarah Emara

Aujourd’hui, la Place Louis Imbach est un espace vide, qui s’est transformé en stationnement automobile et où les interactions sociales sont quasi inexistantes. Pour pallier à ce problème, les projets de pôle de glisse urbaine d’Imen Berhil, la halle solidaire de Sarah Emara et la galerie de la biodiversité de Noémie Goh viennent s’hybrider sur la place, à différentes échelles.

Cela se traduit par une triangulation qui se décline en façade, en toiture et en sol, selon chacun des programmes. Inspirée par les toitures pentues de la ville, cette géométrie permet également de créer un mobilier urbain "interactif", animant la curiosité des citoyens et générant des situations propices aux interactions sociales.

Les trois projets se croisent et s’hybrident tout en gardant une identité qui leur est propre. Dans la galerie de la biodiversité, une promenade guide les usagers jusqu’au Muséum des Sciences Naturelles existant en passant par différents jardins. Une dualité entre espèces disparues et espèces vivantes permet une réflexion sur notre impact écologique tout en sensibilisant le visiteur au patrimoine végétal et animal.

L’architecture est construite non seulement pour l’Homme mais aussi pour accueillir la biodiversité.