Réversibilité, Ramon Simonetti


Réversibilité
Clichy-sous-Bois (93), France

Ramon Simonetti
Cycle 2 / Semestre 1

Encadrement pédagogique :
José Luis Fuentes
Marc Dumont
Thérèse Delavault-Lecoq
Marc Hymans
Juliette Kozisek

Groupe de travail :
Ramon Simonetti
Maryam Abdeljalil
Begüm Karaoglu
Chloé Massip

Dans le contexte d’une ville qui connaît une croissance effrénée, l’évolution du tissu urbain de Clichy-sous-Bois s’est traduite par les nombreuses démolitions d’ensembles immobiliers vétustes et peu durables de l’après-guerre.

C’est en réaction à ce constat que le projet vient promouvoir une architecture pérenne, modulable et réversible qui puisse permettre le changement d’usages à travers le temps sur un site dont le besoin actuel est celui de commerces locaux mais qui sera, dans le futur, possiblement différent.

Ainsi, cette architecture de situation, et non de globalisation, cherche à compromettre la politique du tabula rasa pour mieux entrevoir les qualités de l’existant. Plusieurs outils peuvent venir encourager cette pratique : l’appel à des actions culturelles publiques induisant des enjeux sur la longue durée et la réinterprétation des normes afin de favoriser non pas de l’individualité mais plutôt du collectif en sont des exemples.

Ce projet se veut être une fondation sur "le faire" plutôt que de laisser autrui décider à sa place, en permettant aux premiers concernés, les usagers, de pouvoir s’exprimer.