Exylème, Artem Konovalov


Exylème
Darse du fond de Rouvray, Paris (75), France

Artem Konovalov
Licence 3 / Semestre 1

Encadrement pédagogique :
Valérie Vaudou
Anne-Laure Jourdheuil
Chilpéric De Boiscuillé
Michaël Halter
Michel Garcin

Assistant(e) d’atelier :
François Adelis

La question d’une coexistence équilibrée entre l’homme et la nature en milieu urbain est à la base de ce projet. Des travaux de réaménagement de l’édifice de bureaux administratifs bâtis sur la parcelle d’intervention ont révélé la forte préoccupation des riverains concernant le devenir de cet îlot sur lequel une végétation sauvage s’est développée durant la période de sa désaffection.

Des conflits d’intérêts sont apparus entre la municipalité, les partisans de la sanctuarisation naturelle et les habitants qui y ont aménagé des activités de jardinage. Le projet est venu s’articuler autour de cet obstacle pour en faire un atout.

Tout en prenant en compte l’édifice en cours de construction, il est également possible d’intégrer sur ce site un espace naturel sanctuarisé et des surfaces de jardinage. La sauvegarde de l’écosystème existant s’étend aux sols occupés par les pavillons actuels, qui deviennent à nouveau perméables et assurent la survie de cet habitat. Située en retrait et cadrée par les bâtiments et la darse, cette nature mérite d’être vue par le passant tout en étant préservée de l’impact dû à sa présence.

Le centre de la biodiversité minimise son emprise au sol en incluant les cheminements et la porosité existants. Les visiteurs de ce lieu peuvent y découvrir des cabanes dans les arbres, en toucher les feuillages, ressentir les sons et les odeurs propres à cet environnement et observer les oiseaux qui l’occupent.

La réhabilitation du bâtiment historique de la Halle Rouvray, intégrée au projet en tant que bibliothèque, permet la préservation du patrimoine architectural existant et la réduction de l’impact écologique du chantier.