Évidement, Antoine Vedel


Évidement
Troyes (10), France

Antoine Vedel
Licence 3 / Semestre 2

Encadrement pédagogique :
Marco Stathopoulos
Duccia Farnetani
Bernard Delage
Iris Chervet
Nicolas Gilsoul
Serge Barto

Assistant(e) d’atelier :
Almash Lakdawala
Claire Stoupy

Groupe de travail :
Jules d’Amonville
Emma Debets
Pierre-Axel Petit
Antoine Vedel

La ville de Troyes dispose d’un patrimoine architectural remarquable en lien étroit avec la confection textile. Néanmoins, la première forme de littérature populaire en France, née dans cette même ville, reste un attrait méconnu de l’héritage local. L’histoire du "Livre Bleu" s’insère ainsi comme la pierre manquante à l’édifice. C’est autour de ce fragment de la culture troyenne que la thématique de projet élaborée en équipe s’est développée.

La parcelle d’étude donnant sur la rue Charles Gros est une intersection majeure à l’échelle de la ville puisqu’elle se trouve à la limite de ses 2 parties, appelées communément le corps et la tête du "bouchon de champagne". Le site, lui-même, présente une configuration particulière, puisque, à la différence des îlots avoisinants, il est largement ouvert sur la rue. La première ambition est donc de le fermer, tout en travaillant sa porosité, afin de lui donner une identité semblable aux îlots avec lesquels il communique, et d’y retrouver à l’intérieur un sens d’intimité.

Au sein de l’îlot, se trouvent également plusieurs bâtiments abandonnés, propices à la réhabilitation et à l’accueil de nouveaux éléments programmatiques. L’architecture qui y est développée se veut à la fois singulière et épurée, unifiée par les traitements matériel et paysager appliqués à l’ensemble de la parcelle. Conçu en béton, le projet crée la surprise. Cet effet recherché est répété à plusieurs seuils. 4 cours, aux atmosphères et usages variés, ont été imaginées à l’intérieur du site. Les espaces d’accès public que sont le jardin de lecture et la cour d’exposition suscitent un sentiment d’intimité ou bien des opportunités d’échanges au sein-même de la parcelle.

Revaloriser les patrimoines oubliés reste le principal objectif de ce projet. Cela se fait par le biais du programme, soit le "Livre Bleu", et par le biais du bâti, en l’occurrence la réhabilitation des corps d’un hôpital désaffecté.