Mémoires d’une Afrique, Kenza Ibrahim


Mémoires d’une Afrique
Dakar, Sénégal

Kenza Ibrahim

Directeur(trice) : Marlène Ghorayeb
Référent(e) : Jana Revedin

Mon ambition est de pouvoir redonner aux habitants le lien avec l’espace extérieur et public. En ayant moi-même vécu à Dakar, ce sont des questions que j’ai pu relever, tout en remarquant que la population locale ne semble pas être préoccupée par cela, par faute de n’avoir jamais vraiment eu accès à ces espaces de rencontre urbains.

En m’intéressant donc au quartier du plateau, je cherche à répondre aux différentes problématiques portant sur la création d’un cœur de ville avec un patrimoine historique riche que l’on cherche à développer en essayant de stabiliser l’espace urbain qui fait face à plusieurs gênes.

Avec l’esprit de la Teranga, nous remarquons que le population sénégalaise tient fortement à ce que tout le monde ait un sentiment d’hospitalité dans leur pays. D’une certaine manière, ils tentent de s’affirmer et de montrer que leur patrie leur appartient aujourd’hui et que c’est à eux de faire en sorte que chaque individu se sente bien accueilli.

Moi-même, pourtant originaire du Moyen-Orient, je me sens au Sénégal chez moi plus que nulle part ailleurs. En un sens, j’aimerai pouvoir apporter à ce cœur de ville une identité urbaine qui puisse faire que l’espace public soit tout aussi accueillant que le peuple lui-même.