filtres

Rechercher par nom

Rechercher par discipline

Rechercher par formation

Marlène Ghorayeb

Humanités
Encadrement de Diplômes
Cycle Licence
Cycle Master
Formation Professionnelle


PRÉSENTATION


Marlène Ghorayeb Architecte DESA, Docteure en Urbanisme et aménagement, Habilitée à Diriger des Recherches (HDR).

Architecte-urbaniste de formation, soutient une thèse en 2000, en urbanisme et aménagement à l’Institut Français d’Urbanisme, Paris 8. Professeur à l’École Spéciale d’Architecture depuis 2008, elle a assuré la responsabilité du 3e cycle d’urbanisme DES Mutations Urbaines de 2009 à 2017. Depuis 2014, elle enseigne également à l’ENSAP de Lille.

Ses travaux portent sur la circulation des savoirs en urbanisme, dans différents espaces culturels dans un contexte de mutations et de globalisation. Un deuxième axe de recherche questionne le renouvellement de la formation en urbanisme au regard de l’actualité des mutations urbaines.

En décembre 2016, elle obtient une HDR (Lille 3) sur le thème de la circulation des savoirs en urbanisme et obtient la qualification Professeur à la section 24 "Aménagement de l’Espace et Urbanisme" du CNU – Conseil National des Universités – en janvier 2017, et la qualification Professeur des ENSA en 2018.

Chercheur permanente au CRH-LAVUE UMR 7218 CRNS et Chercheur associée au ACS UMR AUSer 3329, elle assure actuellement la direction de 6 thèses de doctorat et s’implique dans plusieurs comités de suivi scientifique, d’évaluation et d’expertise. Elle a présidé la commission de recherche de l’ENSAPVS en 2017-2018. Depuis 2019, elle est responsable du volet scientifique du programme "Habitat et Handicap Psychique" 2019-2022, au sein de la PRSM-HP (Plateforme de Recherche sur la Santé Mentale et le Handicap Psychique), avec Alain Leplège responsable de l’équipe opérationnelle. Elle participe également au Programme de recherche CEDRE-Campus France - 2019-2021 - qui porte sur le patrimoine moderne levantin. Partenaire de la Chaire UNESCO en paysage urbain - Université de Montréal, elle contribue à une réflexion sur l’évolution de l’espace public face à la COVID 19.

Voir en ligne : Centre de Recherche sur l’Habitat

- Membre de DOCOMO-France : Documentation et Conservation des édifices et sites du Mouvement Moderne)
- Membre de l’AHA : Association d’Histoire de l’Architecture
- Membre du PFVT : Partenariat Français des Villes et des Territoires, MCC, MAEDI, MLHD

ENSEIGNEMENT(S)

Urbain
Formation Initiale, Cycle Licence (L2/S1)


Histoire des Villes
Formation Professionnelle, Cycle Licence

Objectifs

Construire un champ de connaissances : idées, projets, histoire des villes, intervenants, architectes,... mais aussi un outillage offrant une approche analytique et critique de l’histoire des villes et des projets et mettant en perspective les enjeux actuels.

Méthode

Proposer un voyage qui croise l’histoire des idées et celle des villes au XXème siècle. Pour aborder cette histoire “croisée”, il s’agit dans un premier temps de comprendre l’histoire des grands courants de pensée qui fondent l’urbanisme et leurs mises en œuvre dans des contextes culturels différents.

Au début du XXème siècle, un nouvel appareil conceptuel émerge en matière d’architecture et d’urbanisme qui cherche à la fois ses moyens d’expression et ses terrains d’application. La pratique professionnelle hors métropole est inhérente aux idées que véhicule le mouvement moderne dont la théorie, inspirée d’utopies, se caractérisait par son universalité et sa faculté de transposition. La mise en œuvre de ces théories s’exprime à travers les projets de villes et les plans proposés. L’analyse des plans d’urbanisme implique de considérer en amont, les principes théoriques qui fondent chacune des interventions, de comprendre dans quelle dynamique elles s’inscrivent et en aval comment elles contribuent à forger l’histoire de la ville.

Pour chaque projet, il s’agit de dégager l’outillage conceptuel et opérationnel mobilisé, de comprendre le contexte de la commande, les motivations des intervenants, les mécanismes de transposition et les contournements nécessaires pour une adaptation à un contexte local (entre théories et pratiques). Par exemple, au Maroc, comment les principes de la Charte d’Athènes sont mis en œuvre au regard de la particularité du terrain.

Évaluation

- Un partiel écrit (coefficient 1)
- Un exposé et dossier à rendre (coefficient 1)

Encadrement de Diplômes
Formation Initiale, Cycle Master (M2/S1 - M2/S2)
Formation Professionnelle, Cycle Master


Un parti pris architectural et urbain est souhaité au regard des mutations actuelles, du renouvellement des paradigmes d’un monde en transition et des enjeux liés à la transformation du métier d’architecte.

D’un point de vue méthodologique, le candidat est invité à préciser sa problématique, à poser des hypothèses de projet et à constituer une bibliographie et des références. Il s’agira de mettre en miroir le projet spatialisé et la problématique. Une réflexion qui convoque une dimension multiscalaire est souhaitée. La démarche a pour objectif une architecture située.

L’encadrement des diplômes se fait individuellement selon un calendrier fixé avec chaque étudiant.