filtres

Rechercher par nom

Rechercher par discipline

Rechercher par formation

Régis Guignard

Encadrement de Diplômes
Culture Urbaine et Paysagère
PRÉSENTATION


 Architecte DPLG (1982 - UP3 Versailles)
- Paysagiste DPLG (1983 - ENSP Versailles)
- Urbaniste AEU (2008 - ADEME)
- Gérant-fondateur de l’Agence Méristème depuis 1987
- Grande Médaille d’Argent de l’Académie d’Architecture 2007

Voir en ligne : Agence Méristème

ENSEIGNEMENT

Approche Environnementale de l’Urbain
Formation Initiale, Cycle Licence


En s’appuyant sur les acquis spécifiques de Licence 2, cet enseignement propose aux étudiants de Licence 3 de développer une réflexion se situant sur le registre du territoire. Par une initiation au diagnostic territorial et au projet urbain, les cours doivent permettre d’apprendre à lire un fragment de ville, de comprendre son évolution, de l’analyser au prisme de différents thèmes (géographie et topographie ; histoire et développement ; sociologie et ethnologie ; activités, flux et mobilités ; écosystémique des milieux vivants ; …).

La démarche proposée s’articule en 3 temps d’apprentissage :
- Elaborer un diagnostic, un état des lieux qui avec des situations antérieures font ressortir des dynamiques en place et permettent de comprendre le territoire vivant dans lequel l’étudiant sera amené à intervenir.
- Enoncer des enjeux d’intervention, à partir du travail de diagnostic et des potentialités du lieu pour dégager une stratégie conceptuelle soucieuse des moyens qu’elle entend mobiliser et des impacts que l’intervention va générer.
- À partir de différents scénarios, développer un projet qui recoupe le sujet de l’article de recherche (cf. infra) et qui constituera une résolution synthétique et individuelle des différents thèmes de l’exercice : architecture et matériaux éco-responsables ; densité et formes urbaines ; circulation et accessibilité ; gestion de l’eau, des sols et de la végétation ; espaces et équipements publics.

Cet enseignement est également l’occasion pour l’étudiant de s’initier à la recherche par la production d’un article dit de recherche personnelle préfigurant le cahier de recherche en L3/S2 et qui articule sujet et objet, croisant les différentes échelles du projet territorial, urbain et architectural. Cet article vise enfin le développement du regard critique des étudiants sur leur pratique du projet et prépare au travail personnel du diplôme de Licence.

ENSEIGNEMENT

Encadrement de Diplômes
Formation Initiale, Cycle Master


Palmarès des 4 récents premiers prix du Meilleur Diplôme :
- Printemps 2020 / Emmanuelle Assier - Directeur de Diplôme Etienne Manenc, Référent et Président de Jury Régis Guignard
- Printemps 2021 / Aili Yibulayin - Directeur de Diplôme Régis Guignard, Référente et Présidente de Jury Thérèse Delavault
- Automne 2021 / Adrien Happi Welako & Sherine Salhab - Directeur de Diplôme Gaston Tolila, Référent et Président de Jury Régis Guignard

Les sujets de diplôme sont en pleine mutation, le déploiement vers d’autres pratiques architecturales, d’autres figures de l’architecte se profile et c’est tant mieux si le (la) Covid en bouleversant la société a suscité cette dynamique chez nos étudiants, bientôt en charge d’en dessiner le cadre, les supports.

Les recherches entreprises alimentent un by pass entre mémoire qui questionne des situations nouvelles et projet qui explose volontiers les clos-couverts convenus pour traiter d’architectures alternatives, responsables, biosourcées et/ou recyclées. Non pas que l’architecture ‘‘pré-covidienne’’ fusse irresponsable mais elle s’enfermait jusqu’à l’autisme dans le dogme de l’époque révolue qui la portait.

En s’appuyant sur le biomimétisme des systèmes, il s’agit d’assimiler la formation de l’architecte à une praxis, plus précisément à poser la finalité ultime de cette formation comme permettant au futur diplômé de continuer à se former (apprendre à apprendre) et de transmettre son expérience (cf. Michel Fabre dans "Dewey et le triangle de la formation").

Autant le diplôme de licence - singularité de l’ESA pour laquelle nous avons beaucoup œuvré - valide les acquis de compétences assimilées et de maniements d’outils - de recherches et de créativité - communs aux architectes, permanents à l’architecture (questions d’implantation, de programme, de structure, d’exposition, de lumières, de matériaux, etc.) ; autant le diplôme de Master qualifie la démarche individuelle et innovante, ce qui distingue l’architecte comme auteur entre l’artiste et l’artisan avec ses outils de productivité (ou auteur-compositeur puis chef d’orchestre quand il s’agira plus tard de conduire la partition opérationnelle dans le cas de projets complexes).

Une ambition donc pour cet auteur-compositeur en germe et sa capacité sans cesse éprouvée et éprouvante à répondre à n’importe quelle problématique de maîtrise d’œuvre qui lui est proposée pour formaliser un récit personnel qui sache dépasser les attendus du cahier des charges.