filtres

Rechercher par nom

Rechercher par discipline

Rechercher par formation

Michael Koller

Projet d’Architecture
Cycle Licence


PRÉSENTATION


Architecte-Ingénieur (Dipl. Ing.) - Fondateur de l’agence Atelier Koller en 2009 aux Pays-Bas et en France en 2022. Il est diplômé de l’Université Technique de Graz (TU-Graz, Autriche) depuis 2001. Après avoir travaillé en Australie et après avoir suivi des études en Italie à l’Università degli Studi di Napoli Federico II et en France à l’ENSA - Marseille, il intègre la formation post-master au Berlage (TU-Delft) à Rotterdam, Pays-Bas.

Michael Koller est amené à travailler principalement en France et aux Pays-Bas sur différents projets architecturaux et urbains. D’abord en France en tant qu’architecte chez Corinne Vezzoni & associés et Atelier Amédéo & Associés (désormais Rougerie + Tangram). Ensuite aux Pays-Bas en tant que chef de projet chez ZUS - Zones Urbaines Sensibles, Claus en Kaan Architecten (désormais KAAN Architecten), Atelier PRO, 24h Architecture ou encore Neutelings Riedijk Architecten (NRA). Riche de son expérience sur des projets basés aux Pays-Bas, en Angleterre, en Allemagne, aux Etats-Unis ou encore en France, il fonde en 2009 l’Atelier Koller et mène de nombreux projets pour des clients privés mais également publics, comme le Ministère des Affaires Etrangères français et celui d’Autriche.

Parallèlement à sa pratique en tant qu’architecte et urbaniste, il intervient, depuis 2013, en tant que maître de conférences à l’Université Technique de Delft – TU Delft (Pays-Bas) auprès des étudiants d’architecture dans les cours de conception et de théorie de 1ère, 2ème et 3ème année. Il est également sollicité au cours de l’année 2016-2017 pour intervenir à l’École Spéciale d’Architecture (ESA) à Paris en tant que professeur invité pour suivre les projets d’architecture de 3ème année sur la ville de Delft. Depuis 2006, il mène des recherches théoriques publiées sous forme d’articles dans la revue d’architecture autrichienne Architectur & BauFORUM, les revues allemandes Dach+Holzbau et Deutsche BauZeitschrift (DBZ), la revue Swiss Schweizer BauDokumentation (SBD) et Le Courrier de l’Architecte.

Conjointement il organise régulièrement des voyages d’études dans les domaines de l’architecture et de l’urbanisme entre la France, l’Autriche et les Pays‐Bas pour un public averti. De par son réseau international, il a intégré le groupe des architectes et chercheurs représentant l’Europe centrale pour l’exposition collatérale de la Biennale d’Architecture de Venise en 2014 intitulée Lifting the Curtain ‐ Central European Architectural Networks, qui a été suivie par la publication du même titre.

Voir en ligne : Atelier Koller

ENSEIGNEMENT(S)

Projet d’Architecture
Formation Initiale, Cycle Licence

Sujet

Analyser les multiples couches d’un espace urbain étranger pour y proposer une intervention appropriée qui renforce le contexte urbain, social, paysager, architectural et infrastructurel. Développer une stratégie de recherche et de travail et mettre en place une méthode collaborative d’un projet au sein d’une équipe.

Objectifs

Le premier objectif pour les étudiants du second semestre de L3 est de comprendre la complexité et les différentes échelles d’un projet et d’une intervention urbaine :
- Son positionnement dans le tissu urbain général (géographique, topographique, infrastructurel et dans le développement historique de la ville et du quartier).
- Son rapport avec l’environnement direct ou indirect (positionnement du bâtiment sur le site, orientation, volumétrie, visibilité de près et de loin, leur impact sur le bâti voisin,...).
- Les enjeux liés au programme (typologies, espaces privatifs et espaces communs, espaces annexes) et son atout pour la ville et le quartier.
- Son organisation interne et ses relations avec le voisinage (relation intérieur-extérieur, traitement des espaces privatifs-publiques, accessibilité, solutions innovatrices,...).
- Son expression architecturale et urbaine (volumétrique, morphologique, matérialité, échelles,...).
- Son impact environnemental (structurel, thermique, matériel,...) à court, moyen et long terme.
 
Le deuxième objectif pour les étudiants est de :
- Travailler de manière collaborative en équipe, en reproduisant le fonctionnement d’une agence (mise en commun des connaissances, organisation et partage de la production analytique et architecturale).
- Réaliser, en équipe, une étude urbaine et individuellement un projet architectural dans un contexte réaliste (de programme, de technicité) et dans un délai imparti.
- Produire un projet niveau APD (avant-projet définitif) avec un rendu graphique au 100% pour le jury interne et puis un rendu pour la présentation devant le jury international (jury externe).

Méthode

Dans un premier temps les étudiants doivent développer un projet urbain collectif par rapport aux résultats des analyses socio-urbaines. Dans un deuxième temps ils doivent développer un projet architectural par rapport à un programme défini préalablement en concertation avec les partenaires et avec un impact aussi bien régional que communal ou du quartier. Les étudiants sont répartis en groupe de 4 ou 5 (selon la taille et la complexité du terrain choisi) avant de travailler individuellement sur une parcelle de leur plan urbain général.

Évaluation

- La capacité de l’étudiant à s’approprier un sujet complexe par une conception intégrale traitant les enjeux sociétaux, urbains, architecturaux, de l’ingénierie et du paysage.
- L’assiduité de l’étudiant et son implication dans la recherche par le projet (Research by design).
- L’aptitude de l’étudiant à faire évoluer un projet.
- L’expression orale et la capacité d’argumentation de l’étudiant (en langue française, anglaise ou allemande).
- Sous forme d’un contrôle continu, des jurys intermédiaires et le jury final.