Au Fil des époques, Jean Dekeyser


Au Fil des époques
Hôpital Saint-Vincent de Paul, Paris (75), France

Jean Dekeyser
Licence 2 / Semestre 1

Encadrement pédagogique :
Jacques Pochoy

La volonté s’est faite ici de concevoir un habitat unique comportant une forte dimension sociale. La première étape a été de s’affranchir d’un modèle traditionnel afin de proposer une architecture adaptée aux aspirations contemporaines : une façade entièrement vitrée, des circulations verticales mises en valeur, de grandes coursives et passerelles extérieurs appropriables. Avec son rez-de-chaussée massif percé de grandes arches et paré de briques de mycélium, le bâtiment jongle ainsi entre les formes d’une architecture classique parisienne et celles, plus contemporaines, du futur écoquartier mitoyen.

Le choix du mycélium comme matériau principal n’est pas anodin. Son aspect se fond dans la matérialité minérale observée sur les édifices adjacents et sa nature organique permet d’absorber chaleur et humidité des pièces intérieures, optimisant ainsi le confortant aéraulique au sein du bâtiment. Les jardins d’hiver permettent une circulation naturelle de l’air et sa filtration par les végétaux en journée. Toujours dans une logique d’économie et d’écologie sur le long terme, l’arrosage et les toilettes sont alimentés en eau de pluie récoltée sur les toits. Un réservoir en pierre fait office de dalle de fondation, permettant ainsi à l’eau d’être stockée en sous-sol avant d’être réinjectée dans un réseau d’eau grise.

Enfin, l’ensemble du bâtiment est biosourcé, y compris les fondations en pierre. Par le contrôle des déperditions thermiques et par le choix des matériaux, ces logements visent ainsi à la durabilité. Le mycélium, notamment, bénéficie d’un bon indice de réparabilité, car les potentielles fissures et autres marques du temps qu’il sera amené à subir peuvent être comblées par incorporation de souches vivantes. Le résultat répond à l’ensemble des contraintes émises en réaction à la crise environnementale.