De la forêt au jardin, Jean-François Desage


De la forêt au jardin
Vaucresson (92), France

Jean-François Desage
Master 1 / Semestre 1
Formation Professionnelle Diplômante

Enseignant(e/s) d’atelier :
Matthieu Breau

Le projet réinterroge la notion du lien au travers du lieu.

D’abord par le renforcement du lien social voir sociétal, du lien avec le vivant (humain et non humain), en réinterrogeant sa place dans l’espace public, et enfin la notion du lien avec le lieu en s’appuyant sur les éléments singuliers du paysage pour faire projet.

L’intention architecturale est de créer un lieu organisé autour d’un contre-espace qui s’inspire des éléments constitutifs du paysage urbain de Vaucresson. A savoir ce rapport entre espace public et espace privé, matérialisé par une forte présence de murs derrière lesquels les jardins débordent de vie et de végétaux. Les murs de jardin deviennent ici mur de construction et le jardin, ailleurs inaccessible, devient ici un lieu du possible accessible à tous.

Ce jardin sera une scène de ville, où se rencontreront et où se côtoieront les riverains que représente le public, de la halle du marché, du café et de l’AMAP, du pôle médical ouvert au public, du restaurant communautaire où seront revaloriser les invendus du circuit court par les résidents du foyer d’inclusion par le travail. Ces lieux commerçants et de rencontre étant animés par les résidents du foyer, ils permettront aux personnes en situation de handicap de participer pleinement à la vie de la cité.

C’est une architecture du sol, un tapis urbain, qui relie les différents lieux, qui rend aux piétons l’appropriation de l’espace public, qui dilue les seuils entre intérieur et extérieur, entre public et privé, et permet ainsi la rencontre et le partage.

C’est au travers d’une architecture frugale, faite de terre, celle qui nous nourrit, de bois et de paille, que le projet s’inscrit dans la préservation de notre environnement et de ses ressources que l’on sait limitées.