Immersion, Salomé Chastagner et Salomé Rocher


Immersion
École Spéciale d’Architecture, Paris (75), France

Salomé Chastagner
Salomé Rocher
Licence 1 / Semestre 1

Enseignant(e/s) d’atelier :
Jana Revedin

Ce projet architectural, situé tactiquement entre l’École Spéciale et le Boulevard Raspail, surplombe l’enceinte qui ferme la cour de l’établissement. Destiné aux étudiants de l’ESA, le principal objectif de cet équipement est de faciliter l’insertion professionnelle des futurs diplômés en architecture.

A partir de l’analyse du livre Le Suicide d’Emile Durkeim, dans lequel le changement, qu’il soit positif ou négatif, est vu comme la source d’un sentiment dépressif chez l’Homme, cette architecture a été conçue comme une transition douce dans un environnement où la cour de l’École correspond à la vie étudiante et le Boulevard à la vie professionnelle.

L’équipement est constitué d’un atelier réparti sur 2 niveaux et d’un toit-terrasse remplissant la fonction d’un espace d’exposition en plan libre. Construit à la façon d’une "maison-serre", l’édifice est composé en façade d’une structure en polycarbonate compact et acier, et à l’intérieur d’une structure en bois. La sensation de transition s’y exprime notamment par un principe de translucidité graduelle. Ainsi retravaillé, le mur de l’établissement n’est plus vécu comme une séparation mais comme un passage progressif.