Crises migratoires dans le Sahel, Léila Sangare


Crises migratoires dans le Sahel
Le Nouvel enjeu architectural
Kongoussi, Burkina Faso

Léila Sangare

Directeur(trice) : Alexandre Schrepfer
Référent(e) : Jana Revedin

Le Burkina Faso, pays situé au cœur de l’Afrique occidentale, se démarque de par son potentiel paysager et surtout culturel. Ce pays d’où je suis originaire est confronté depuis peu à un exode massif d’une partie de sa population qui, confrontée aux menaces terroristes ou aux catastrophes naturelles n’a d’autres choix que de fuir.

En tant que future architecte engagée, je m’interroge sur la manière dont la conception urbaine et architecturale pourrait repenser cette crise actuelle. Dans quelle mesure l’architecture pourrait-elle requalifier les sites d’accueil des personnes déplacées par le biais d’un projet à la fois participatif et expérimental ?

Je souhaiterais, dans mon projet de diplôme, concevoir des prototypes expérimentaux évolutifs, adaptables et modulables qui puissent être déployés sur différents sites. Aussi, à travers une programmation adaptée aux besoins des populations et l’utilisation des matériaux et du savoir-faire local, ce projet devrait favoriser l’inclusion sociale ainsi qu’une émancipation civique et économique des déplacés.