La Place de la femme au sein de l’espace public, Inès Lina Fitouri


La Place de la femme au sein de l’espace public
Matam, Sénégal

Inès Lina Fitouri

Directeur(trice) : Alexandre Schrepfer
Référent(e) : Marlène Ghorayeb

Comment le développement d’un territoire agricole peut-il impacter
l’émancipation des femmes ?

Au Sénégal, et notamment dans les régions rurales où les mentalités sont très conservatrices, les oppressions sur le genre sont reconnues comme un sujet tabou. En effet, le regard de l’autre n’est pas négligeable au sein de ce territoire qui dans ses mœurs interdit de s’exprimer et d’évoquer une quelconque violence basée sur le genre (VBG) au risque d’impacter la réputation d’une famille entière.

À Matam, ville agricole située à l’est du Sénégal, l’organisation spatiale n’est pas au profit de la sécurité et de l’accès aux activités sociales et économiques des femmes. Constituant une étendue le long du fleuve Sénégal, ce territoire agricole est aujourd’hui enclavé et déconnecté de son contexte. Le projet de fin d’étude vise à le développer au profit d’une réinsertion et d’une émancipation de la femme au sein de l’espace public.

Le projet s’exprime à travers plusieurs échelles (architecturales et urbaines). Une macro qui permet de traiter des questions de désenclavement et de reconnexion avec le territoire au sein duquel la commune s’inscrit, et une seconde micro qui se qualifie par une acupuncture dans la ville qui répond à des notions de temporalités et de mobilités.