Et si le vivant façonnait l’architecture ?

Lundi 31 octobre 2022 - 14H00-18H00
à l’École Spéciale
Cycle Champs Critiques

Conférence de l’invité :
Pascale Dalix, architecte
Agence ChartierDalix Paris

Pour ChartierDalix l’architecture est envisagée comme un système construit combinant l’accueil du vivant et la poésie. Offrir de l’espace, du plaisir à habiter, de la qualité de vie, quelle que soit la destination du bâtiment, constitue leur objectif principal, car selon eux, l’architecture est avant tout liée au sensible, à l’humain et à la nature, elle accompagne la société et participe à son évolution. L’agence est convaincue qu’il est important de renforcer le commun, comme dans un écosystème où tout le monde a sa place il reste toujours quelque chose à faire pour celui qui vient.
Dans ce sens, l’agence mène de multiples recherches et réflexions à travers la pratique afin d’explorer et de faire évoluer de nouveaux équilibres pour les villes de demain en reposant les liens des citadins avec le vivant. Intégrer des lieux de nature, c’est profiter de chaque espace disponible pour permettre et inciter la colonisation puis imaginer des bâtiments support de son épanouissement.
Accueillir le vivant est un moyen de requestionner les fondamentaux de l’architecture, d’insuffler un élan communautaire des espaces urbains, d’aménager des lieux de production, etc.. N’est-ce pas là le signe de l’apparition d’une nouvelle écocitoyenneté ? Quelle physionomie de la ville de demain grâce à l’installation du vivant ? Ainsi, l’agence travaille l’architecture et l’installation du vivant comme les organes d’une même anatomie, qui se complètent et s’enrichissent de manière harmonieuse.



Présentation des étudiants :